© Sam Navarro-USA TODAY Sports

Evan Bouchard rejoint un groupe très sélect

PARTAGER

Le match numéro cinq de la série finale aura certes été ponctué de la performance à couper le souffle de Connor McDavid. Par contre, il n’est pas le seul à s’être illustré dans cette rencontre, le défenseur Evan Bouchard a été, lui aussi, assez solide, si bien qu’il en a profité pour entrer dans la postérité.

Le hockeyeur de 24 ans ne s’est pas contenté de finir le duel avec trois aides et une fiche de +1 ; il a également inscrit son nom dans une catégorie très sélecte. En plus d’établir un record chez les défenseurs avec 26 passes, il est devenu le quatrième arrière de l’histoire de la Ligue nationale de hockey à accumuler au moins 30 points dans un même parcours éliminatoire, lui qui en totalise 32. Il rejoint ainsi les légendes Al MacInnis, Brian Leetch et Paul Coffey dans ce groupe. Coffey, ancien joueur des Oilers, détient la marque absolue avec 37 points, un plateau atteignable pour Bouchard s’il maintient ce rythme et qu’Edmonton prolonge la série jusqu’au match ultime.

Bien que cet exploit soit remarquable, il ne se laisse pas distraire par cette statistique personnelle. Son principal objectif reste de remporter la Coupe Stanley.

« C’est vraiment ‘cool’. Mais je ne veux pas trop y penser. Il y a encore une longue route à parcourir. Ce que je désire réellement, c’est la Coupe. Quand je serai plus vieux, je pourrai probablement plus l’apprécier. » – Evan Bouchard

Il est important de mentionner que Paul Coffey occupe actuellement le poste de responsable des défenseurs et d’adjoint à Kris Knoblauch.

Cependant, ses performances individuelles contribuent grandement à faire en sorte que cette éventualité soit possible, les Oilers qui ont diminué l’écart à un seul match dans cette finale. Son apport sur le jeu de puissance, qui a débloqué depuis le quatrième face-à-face de la série, laisse présager une fin de parcours prometteuse pour le numéro 2 et son équipe.

Il est intéressant de noter que les trois défenseurs que le jeune Ontarien a rejoints en atteignant la barre des 30 points en éliminatoires ont tous remporté la Coupe Stanley l’année où ils ont réalisé cet exploit. Cela augure bien pour les Oilers, qui tenteront d’égaliser la série vendredi soir à Edmonton.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES