David Reinbacher (Sportsnet)

Des pâtes, du poulet et un poste à Montréal pour Reinbacher?

PARTAGER

BROSSARD – C’est fou comment le corps d’un adolescent peut changer en l’espace de quelques mois, s’il se concentre sur son alimentation et son entraînement.

Depuis le camp de développement du Canadien au début juillet, David Reinbacher est passé de 6’2’’ et 194 lb à 6’3’’ et 209 lb!

Son « nouveau » gabarit a été enregistré hier, au terme des tests médicaux et physiques tenus au Complexe sportif CN de Brossard.

« Je me sens encore rapide, précisait-il ce matin. Ajouter des livres ne signifie pas être plus lent. Tout dépend de comment tu as ajouté ces livres. Je gagne plus de batailles en coins de patinoire. J’ai bien travaillé cet été et je me sens bien sur la glace. »

Précisant qu’il a « mangé plus souvent, presque aux deux heures », « des collations, des protéines » ainsi que « beaucoup de pâtes et de poulet », Reinbacher avoue avoir simplement suivi les conseils des deux équipes pour lesquelles il a le plus de chances de jouer cette saison.

« Kloten [en Suisse] m’avait demandé de prendre du poids. Le Canadien aussi. Avec ma grandeur, je devais le faire. Si tu manges beaucoup et que tu manges bien, tu vas prendre du poids. Et moi, j’aime manger! »

Faire taire ses dénigreurs

Terminé, la « discussion Ricardo ». Passons maintenant au hockey. Que veut-il montrer à compter de demain, alors que s’amorcera le Tournoi des recrues à Buffalo?

« Je dois montrer qui je suis. Je l’ai fait l’an dernier en Suisse, ainsi qu’au Championnat mondial junior et sénior [avec l’Autriche]. Je veux rester moi-même et avoir du plaisir. Je veux prouver à mes dénigreurs ce dont je suis capable », a répondu Reinbacher, en lançant une flèche déguisée à tous ceux qui ont critiqué le Canadien de l’avoir préféré à Matvei Michkov, surtout, au cinquième rang du dernier repêchage.

C’est donc le couteau entre les dents qu’il tentera de bien jouer demain contre les recrues des Sabres, samedi contre celles de Bruins et lundi contre celles de Sénateurs.

Un ancien du CH à la barre de Kloten

Commencera ensuite le vrai camp. Jeff Gorton, le VP des opérations hockey, a dit lundi au Tournoi de golf du Canadien que le « plan actuel avec Reinbacher est de lui faire jouer un match préparatoire et ensuite, probablement, de le retourner en Europe ».

Là-bas, il irait disputer une deuxième saison avec le EHC Kloten, dans la Ligue nationale de Suisse. Le nouvel entraîneur-chef à Kloten, Gerry Fleming, a passé la décennie 90 dans l’organisation du Canadien (surtout dans la Ligue américaine) et a vanté Montréal à Reinbacher.

Ce dernier a évidemment hâte de jouer dans la LNH, mais il sait aussi qu’il n’a que 18 ans. « Comme jeune joueur, tu veux faire l’équipe le plus rapidement possible, répond-il sans détours. Mais le plus important, c’est de prendre de l’expérience. Ce n’est pas un sprint, c’est un marathon [la LNH]. Je veux jouer longtemps. »

Voilà de sages paroles. Le Canadien a utilisé cinq recrues la saison dernière en défense: Kaiden Guhle, Jordan Harris, Arber Xhekaj, Johnathan Kovacevic et Justin Barron.

Les cinq sont encore dans le portrait cette saison, tout comme les vétérans Mike Matheson, David Savard et Chris Wideman, de même que le nouveau venu Gustav Lindstrom.

Ça laisse bien peu de place à Reinbacher. Mais, sait-on jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES