Nathan MacKinnon (USA Today Sports)

L’Avalanche pourrait changer le tiers de sa formation!

PARTAGER

Un an près avoir remporté la coupe Stanley pour la première fois depuis 2001, l’Avalanche du Colorado a été éliminée dès le premier tour éliminatoire par le Kraken de Seattle.

Une défaite en sept matchs qui laisse évidemment un goût amer à Denver. Mais à la défense de l’Avalanche, plusieurs joueurs sont arrivés en séries fatigués, après avoir dû en donner davantage en saison régulière en raison des nombreux blessés.

Puis, en séries, Gabriel Landeskog — le capitaine et le troisième meilleur attaquant du club — n’a pas du tout joué, Valeri Nichushkin (raisons personnelles), seulement deux matchs, et Josh Manson, cinq rencontres. Manson n’était visiblement pas à 100%, lui qui n’a joué que 27 parties cette saison.

Aussi, les joueurs acquis en saison pour ajouter de la profondeur à l’attaque, Lars Eller, Matt Nieto et Denis Malgin, ont été blanchis contre le Kraken.

Sans oublier qu’Alex Newhook et J.T. Compher, qui devaient remplacer « ensemble » Nazem Kadri, n’ont pas fait grand-chose; une passe pour Newhook, un but et une passe pour Compher.

Compher pourrait d’ailleurs changer d’adresser cet été en tant que joueur autonome sans compensation, tout comme Eller, Evan Rodrigues, Andrew Cogliano, Darren Helm, Matt Nieto, Jack Johnson et Erik Johnson.

Priorité: deuxième centre

C’est donc le tiers de la formation de l’Avalanche qui pourrait changer. Priorité, avec tout cet argent économisé? Dénicher un vrai centre de deuxième trio, car ni Compher ni Newhook ne semblent avoir ce qu’il faut pour remplir ce rôle et aller chercher une cinquantaine de points.

Jonathan Toews, Ryan O’Reilly ou Sean Monahan pour épauler Nathan MacKinnon? Possible, tout va dépendre du prix…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES