Crédit photo : Dan Hamilton-USA TODAY Sports

Patrick Roy a servi du bon «Kool-Aid» après le gain des siens

PARTAGER

Malgré les quelques jurons du Roy Patrick lors du duel des siens contre les Maple Leafs de Toronto, les Islanders sont parvenues à se sauver avec un gain de 3 à 2, dans une joute âprement disputée.

Lors de cette lutte, Bo Horvat a laissé tomber ses mitaines, contre Simon Benoit, afin de défendre son coéquipier Mathew Barzal, qui a été frappé lourdement.

Ce n’était pas un grand combat puisque ça semblait davantage d’une valse de fin d’année, ou d’un combat opposant Shawn Michaels à Bret Hart dans les années ’90. Mais peu importe, levons notre couvre-chef à Horvat, qui a agi en guerrier et en leader sans se poser aucune question.

D’ailleurs, son entraîneur, le Roy lui-même, a livré tout un discours à l’égard de son joueur. Une déclaration qui a parcouru X sans crier gare. Roy a indiqué que Horvat était un aigle et non un canard.

C’est ce qu’il est, c’est un leader dans cette équipe. Je veux dire, leader… vous savez, il prend toujours soin de ses coéquipiers. Je veux dire, dans la vie, vous avez une chance, vous pouvez être un aigle ou un canard. Il était un aigle!

Si les amateurs des Canadiens de Montréal peuvent boire l’excellent Kool-Aid que sert régulièrement Martin St-Louis, ceux des Islanders peuvent s’abreuver de celui tout aussi excellent, servi par Roy.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES