Credit: Gary A. Vasquez-USA TODAY Sports

Anthony Beauvillier s’est confié au sujet de Connor Bedard

PARTAGER

Connor Bedard demeure une sensation, un joueur qualifié de générationnel, et il a connu une excellente première campagne au sein de la Ligue nationale. Bedard, avec une formation moribonde et malgré une fracture de la mâchoire, a cueilli un impressionnant total de 61 points (22 buts) en 68 matchs.

Il n’a certes pas récolté 106 points comme un certain Alex Ovechkin lors de sa campagne recrue en 2005-06, ou comme Sidney Crosby, qui a livré 102 points cette même année.

À la suite de cette campagne enrichissante pour le jeune homme de 18 ans, il a participé au Championnat mondial sénior lors duquel il s’est permis une récolte de huit points en dix duels. Il a joué un rôle plus effacé, mais il a présenté plusieurs beaux flashs.

Anthony Beauvillier, qui s’est retrouvé pendant 23 matchs avec les Hawks de Chicago, a encensé son ancien coéquipier, tout en indiquant de ne pas s’inquiéter pour la suite des choses.

«Tu arrives du junior où il y a beaucoup d’erreurs et du jeu décousu. Dans la LNH, les chances de marquer sont vraiment moins nombreuses. Après une saison et un été d’entraînement, on verra une grande différence!», comme rapporté par nos collègues de TVA Sports.

Toujours selon les dires de Beauvillier, Bedard est impressionnant à côtoyer:

«Il y a beaucoup de pression sur lui, il est très médiatisé et le monde veut le voir. C’est quelque chose qu’il gère super bien. C’est un jeune de 18 ans qui agit comme s’il avait 25 ans déjà. Il mange du hockey 24/7. C’est impressionnant de le côtoyer!»

Attendez-vous donc à une méga-saison de Connor Bedard malgré la faiblesse des Hawks de Chicago.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES