Photo: Eric Bolte-USA TODAY Sports

CH: après les diachylons, la grande opération?

PARTAGER

On le saura jamais, mais peut-être que Martin St-Louis n’aurait jamais dû dire que le Canadien venait de disputer « son meilleur match depuis qu’il est coach » après la partie à Vegas, lundi dernier.

Car depuis, incluant sa bonne performance à Vegas, le CH a perdu ses quatre derniers matchs. 

Au passage, les gardiens du Canadien ont accordé 15 buts sur 127 tirs, pour une efficacité de ,882. Loin de ce que Jake Allen et Samuel Montembeault nous avaient montré en début de saison.

En revanche, le Tricolore n’a marqué que 10 fois sur 128 tirs, permettant aux gardiens adverses de maintenir une efficacité de ,922.

Le total de tirs est toutefois trompeur. Puisque depuis que le Canadien a dominé Vegas 39-25, il a dirigé 89 tirs sur le filet adverse et en a reçu 102.

Indiscipliné? Pas tant

La différence? Le CH a converti 15,7% de ses avantages numériques (3 en 19), contrairement à 33,3% pour ses adversaires (4 en 12).

Oui, le jeu en désavantage numérique doit s’améliorer à compter de demain, à Detroit, pour que le CH sorte de sa torpeur.

Mais les joueurs sur la glace doivent surtout mieux se positionner et prendre de meilleures décisions avec la rondelle. Trop souvent, les revirements du Canadien mènent à des contre-attaques et à des surnombres, donc, à des chances de marquer de qualité.

Et ça, Allen et Montembeault ne peuvent pas y faire grand-chose, à moins qu’ils sachent faire des miracles.

« Le succès qu’on a eu de bonne heure cette saison, ça a peut-être caché des petites affaires », soulignait Martin St-Louis ce matin, avant le départ de l’équipe vers Detroit. 

« Ça fait partie d’une saison. Je suis content que ça arrive là, ajoute le pilote. On va continuer à travailler pour retourner de l’autre côté. Tu ne dois pas attaquer ça avec de l’énergie négative. Je le dis tout le temps: les réponses sont partout, on les cherche, on les trouve. On va continuer à enseigner et à faire avancer l’équipe. »

Cayden Primeau demain?

Vu les récents insuccès d’Allen et Montembeault, le moment serait peut-être bien choisi pour donner demain un deuxième départ cette saison à Cayden Primeau, question peut-être de changer le mood et de conjurer le sort.

Chose certaine, pour que le Canadien se remette à gagner, ça va prendre l’effort de tous, pas seulement du gardien.

Et marquer le premier but aiderait. Ce n’est pas arrivé depuis le 24 octobre, contre les Devils…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES