Cole Caufield (Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports)

Cole Caufield, alias « Monsieur prolongation »!

PARTAGER

Cole Caufield n’aurait pas pu choisir meilleur moment pour mettre fin à sa séquence de cinq matchs sans but, alors qu’il a donné une victoire de 3-2 au Canadien ce soir, à Detroit.

Caufield a inscrit son cinquième but de la saison en prolongation, pendant une pénalité au gardien James Reimer pour avoir retenu le bâton de… Caufield.

Reimer aurait peut-être dû le retenir davantage, car de son endroit de prédilection, le cercle gauche, Caufield l’a déjoué d’un bon tir des poignets par-dessus l’épaule droite. Déjà un troisième but en prolongation pour le 22 cette saison!

Mike Matheson et Nick Suzuki ont préparé le but gagnant pour respectivement terminer la soirée avec trois et deux points. Beau retour en force pour Matheson, qui avait été critiqué par les médias et les partisans pour son jeu couci-couça dernièrement.

Auteur d’un but et deux passes, Matheson a joué 27:56, un sommet dans le match. Suzuki, lui, a obtenu deux échappées, en deuxième période et en prolongation, en route vers un total d’un but, une passe et quatre tirs.

Le Canadien a bien travaillé en équipe pour limiter la sixième attaque de la LNH à seulement 29 tirs et la 10e unité d’avantage à une fiche de 0-en-4. Le CH, lui, a été 2-en-5.

Sur une note négative, Arber Xhekaj n’a joué que 10:59, pratiquement six minutes de moins que le cinquième défenseur le plus utilisé, Jordan Harris (16:30). Probablement que dans ce match serré, la vulnérabilité défensive de Xhekaj et sa prise de décisions parfois ordinaire ont fait peur à Martin St-Louis.

Sur une note positive, Cayden Primeau a été solide avec 27 arrêts pour décrocher sa première victoire dans la LNH depuis le 16 décembre 2021. Oui, il y a presque deux ans!

Deux départs ne font pas une saison et encore moins une carrière, mais Primeau est en train de prouver qu’il peut tenir son bout dans la LNH. À Montréal ou ailleurs.

Prochain match du Canadien: samedi soir au Centre Bell contre Boston.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES