© Walter Tychnowicz-USA TODAY Sports

Coupe Stanley : une série à saveur historique

PARTAGER

Le quatrième match de la finale de la Coupe Stanley opposant la Floride et Edmonton est non seulement un moment où un nouveau champion pourrait être couronné, c’est aussi l’occasion de marquer l’histoire à plusieurs égards. Voici quelques statistiques et faits importants entourant cette rencontre et le reste de la série.

Comme indiqué dans le préambule, à l’issue des 60 minutes de jeu samedi soir, les Panthers de la Floride pourraient décrocher leur premier titre en 30 ans d’existence. Si cela se produit, la liste des équipes n’ayant jamais remporté le trophée sera réduite à neuf.

Dans l’éventualité où la Floride gagnerait le duel, elle mettrait fin à une séquence de 24 ans sans balayage en finale de la Coupe Stanley. La dernière fois qu’un tel événement est arrivé, c’était en 1998, lorsque les Red Wings ont eu le meilleur sur les Capitals.

Du côté d’Edmonton, les Oilers tenteront d’être le neuvième club de l’histoire de la LNH à forcer un match numéro 5 après avoir été menés 3-0 durant l’ultime ronde des éliminatoires. Lors des présentes séries, Connor McDavid a accumulé 19 points en huit rencontres après une défaite. La dernière fois que les Oilers ont perdu trois parties consécutives cette saison, ils ont ensuite enchaîné cinq victoires de suite.

Si la formation de l’Alberta parvenait à mettre la main sur la Coupe Stanley, elle deviendrait seulement la deuxième équipe à surmonter un déficit de 3-0 en finale. L’autre club à avoir accompli cet exploit : les Maple Leafs de 1942.

En fin de compte, la rencontre de samedi et la série en général entreront dans l’histoire de la LNH. Que le dénouement soit en faveur des Panthers ou des Oilers, on parlera de cette série longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES