GREG WOHLFORD/ERIE TIMES-NEWS / USA TODAY NETWORK

Florian Xhekaj : une rare licorne chez les espoirs du CH

PARTAGER

Florian Xhekaj, un choix de quatrième tour (101e au total) des Canadiens de Montréal en 2023, également le jeune frère d’Arber Xhekaj, est la licorne du club. C’est du moins ce qu’un certain membre du Tricolore a mentionné à l’égard du colosse de 6 pieds 4 et 190 livres.

Nicolas Cloutier a dressé un profil du jeune homme et c’est à travers celui-ci qu’on saisit les raisons pour lesquelles il est perçu comme une licorne. Celui qui l’a qualifié ainsi pour la première fois est Nick Bobrov, directeur du recrutement amateur, qui ne voulait pas quitter le dernier repêchage sans lui.

«Xhekaj est la licorne. Personnellement, j’aimerais quitter le repêchage avec ce joueur!», Nick Bobrov

Matt Turek, le directeur général des Bulldogs de Brantford, où évolue Xhekaj pendant son stage junior, était dans la pièce avec Bobrov lorsque celui-ci l’a qualifié de licorne.

«Je trouve que Nick a une bonne perspective sur les différents joueurs. Quand il parle de licorne, je pense qu’il veut dire : «Où peux-tu trouver un attaquant de 6 pieds 4 pouces talentueux, robuste et doté d’un bon QI hockey?» C’est presque le genre de joueur qu’il faudrait créer pour avoir.», Matt Turek

Cela dit, depuis qu’il figure parmi les espoirs du bleu-blanc-rouge, Xhekaj monte les marches une à une, de sorte qu’il commence réellement à bien assimiler son rôle d’attaquant de puissance. Au préalable, il mesurait 6 pieds 1 et il se distinguait en raison de ses mains vives et son talent de passeur.

Dorénavant, il attaque le filet avec beaucoup de puissance et il se sert de son gabarit afin de bien remplir les tâches qu’on lui demande. Puisque son IQ hockey est à un niveau somme toute élevé, il se distingue fortement comme gros bonhomme, lui qui a enfilé l’aiguille à 17 reprises (42 matchs) jusqu’ici.

En plus de ça, il est en mesure de s’imposer comme joueur de centre, ce qui demeure un atout de plus dans son jeu. Lorsqu’il a été muté à cette position, il a inscrit sept buts en sept matchs, rien de moins!

On comprend donc toutes les raisons de ce qualificatif de licorne qui colle à Florian depuis juillet dernier!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES