© Sam Navarro-USA TODAY Sports

Les coups de génie de Bill Zito?

PARTAGER

Ce n’était un secret pour personne : après la saison 2023-2024, il était clair que le visage des Panthers allait changer avec l’exode de plusieurs piliers. Comme prévu, les Cats ont vu Vladimir Tarasenko, Oliver Ekman-Larsson et Brandon Montour signer de lucratifs contrats avec de nouveaux clubs. Ils ont tous été des figures marquantes du dernier parcours en séries des champions en titre, et leur absence se fera inévitablement sentir.

Au lieu de s’apitoyer sur son sort et sur le manque d’espace sous la masse salariale, Bill Zito a décidé de redoubler d’efforts pour combler les trous laissés par les départs en faisant preuve d’imagination. Il était évident qu’il ne pourrait pas dénicher des athlètes aussi prolifiques que ceux qu’il avait perdus, mais le directeur général a trouvé une solution qui pourrait lui valoir le titre de génie si tout fonctionne. Il a choisi de se tourner vers le bassin de joueurs indésirables dont les contrats avaient été rachetés en raison de leur contribution insatisfaisante. Mais pourquoi recruter des hockeyeurs qui ne marquent pas de points? À première vue, cela peut sembler peu prometteur, mais en réalité, les nouveaux venus présentent un potentiel de production bien supérieur à ce qu’ils ont démontré la saison dernière.

Pour renforcer la défense après les départs d’Ekman-Larsson et de Montour, Zito a opté pour la signature de Nate Schmidt et d’Adam Boqvist, dont les ententes précédentes ont pris fin prématurément. Schmidt a connu plusieurs bonnes campagnes avec les Golden Knights, période pendant laquelle il a négocié le contrat que les Jets ont racheté le 30 juin. Ce contrat de six ans lui rapportait 5,95 millions $ par année et il est vrai qu’avec une saison de 14 points en 63 rencontres, il ne répondait pas aux attentes. Les Panthers lui ont offert un pacte d’un an d’une valeur de 800 000 $. Quant à Boqvist, encore très jeune, il n’a pas atteint son plein potentiel dans la ligue, que ce soit avec les Blackhawks ou les Blue Jackets. Cependant, il pourrait toujours devenir le défenseur offensif que Chicago voyait en lui lorsque le club l’a sélectionné au premier tour en 2018. Dans un système adapté et un rôle approprié, il pourrait être un atout pour la Floride. Son contrat d’une saison, d’une valeur de 775 000 $, pourrait s’avérer une excellente affaire s’il performe en 2024-2025. Ekman-Larsson et Montour ont ratifié des ententes totalisant 10,6 millions $ le 1er juillet, tandis que leurs remplaçants ont signé avec la Floride pour un total de 1,575 million $.

On ne sait pas si l’expérience avec ces deux joueurs sera concluante, mais étant donné leurs salaires respectifs, ça vaut la peine d’essayer. À suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES