© Sam Navarro-USA TODAY Sports

Les Oilers ont réalisé une première en 25 ans

PARTAGER

L’organisation des Oilers d’Edmonton vit actuellement un profond deuil à la suite du revers subi en finale de la Coupe Stanley, lors d’une joute 7, contre les puissants Panthers de la Floride. Une facette de cette équipe demeure toutefois frappante, soit sa résilience. Stuart Skinner n’est certes pas un «Vézina», mais sa résilience m’a grandement épaté lors de l’itinéraire des Huileux.

De plus, le monstre à deux têtes a joué très amoindri physiquement, comme ce fut le cas de Matthew Tkachuk au printemps 2023. Cette donnée est non négligeable dans l’équation, mais bon, les Oilers se sont inclinés contre une équipe dessinée pour rafler les grands honneurs. Rien de moins!

Cela dit, cette défaite a toutefois permis aux Oilers de pointer le récit historique de la Ligue nationale de hockey dans une catégorie qui peut être interprétée de plusieurs façons. L’organisation albertaine a réalisé une première en 25 ans «à se faire éliminer trois saisons de suite par le champion en titre».

C’est un fait marquant, tout comme le record (peu enviable) de Corey Perry, qui s’est incliné pour une quatrième fois, sur cinq possibilités, en finale de la Coupe Stanley. Perry aide les siens à cheminer vers la finale, mais une fois arrivée, l’équipe pour laquelle il endosse l’uniforme s’incline.

Certains croient que la fenêtre des Oilers pourrait se refermer, surtout si Leon Draisaitl devait quitter, mais si le prochain directeur général déplace bien ses pièces, le scénario pourrait être différent. Il suffit d’ajouter un défenseur top-4 et deux excellents attaquants de soutien, puis on est ailleurs!

Croyez-vous que les Oilers trouveront une solution afin de conserver les services de Leon, tout en ajoutant les pièces du puzzle manquantes?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES