Les principales blessures au hockey: un aperçu détaillé

PARTAGER

Le hockey, sport dynamique et exigeant, expose les joueurs à divers risques de blessures en raison des changements de direction rapides, des mises en échec et des arrêts fréquents. Dans cet article, on vous dévoile les six blessures les plus courantes dans le monde du hockey.

  • #1 Les commotions cérébrales

Bien que les blessures à la tête ne représentent que 15% des problèmes que rencontrent les joueurs, les commotions cérébrales sont notables. Il s’agit d’un traumatisme au niveau du cerveau suite à un mouvement dans la boîte crânienne. Ces traumatismes résultent d’un impact sur la tête, le cou, le visage ou le corps, et ne sont pas exclusivement causés par un coup direct à la tête. Par exemple, une chute violente sur les fesses peut également provoquer une commotion cérébrale. La vigilance dans la détection précoce et le suivi attentif de l’évolution sont soulignés par Santé Canada.

  • #2 Les entorses acromio-claviculaires

Le hockey, en tant que sport de contact, expose fréquemment les membres supérieurs à des blessures. En effet, environ 28% des blessures se situent au niveau des membres supérieurs. Parmi elles, l’entorse acromio-claviculaire, résultant d’une chute ou d’une mise en échec, est prédominante. La gravité varie de l’étirement simple à la déchirure complète du ligament (ligament situé entre la clavicule et l’épaule), mais une prise en charge efficace en physiothérapie peut parfois permettre un retour rapide au jeu.

  • #3 Les entorses du genou

Les blessures au bas du corps représentent 40% des traumatismes chez les joueurs de hockey. Les mises en échec et les chutes peuvent causer des entorses au genou, principalement du ligament collatéral interne. Celui-ci est lésé lors d’un impact amenant le genou vers l’intérieur. Ces entorses vont d’un simple étirement à une déchirure totale du ligament.

  • #4 Les contusions musculaires aux cuisses

Malgré les protections, les contusions musculaires aux cuisses sont courantes en raison de la vitesse du jeu et des mises en échec. Ces impacts provoquent des micro-déchirures musculaires, communément appelées contusions musculaires.

  • #5 La tendinopathie de la coiffe des rotateurs

La répétition du mouvement de tir au hockey peut entraîner la tendinopathie de la coiffe des rotateurs, une blessure de surutilisation affectant les tendons des muscles impliqués. En effet, à force d’être utilisés, les tendons de ces muscles deviennent irrités.

  • #6 Le Syndrome d’Accrochage de la Hanche

Certaines blessures, telles que le syndrome d’accrochage de la hanche, sont causées par de mauvais mouvements ou une surutilisation de certains muscles. Les gardiens de but, en particulier, sont susceptibles de développer ce syndrome en raison de la rotation interne répétitive des hanches (spécialement lors de la position papillon). Les autres joueurs ne sont pas épargnés par cette condition, la flexion et l’adduction de la hanche lorsqu’ils patinent sur la glace (surtout lors des virages) peut créer cette même problématique. 

Pourquoi consulter un physiothérapeute ?

Un physiothérapeute peut jouer un rôle crucial afin de vous permettre un retour au jeu rapide et sécuritaire. Chez Studio Physio CS, une prise en charge rapide est offerte pour élaborer un plan de traitement personnalisé qui prend en compte vos objectifs. Des exercices spécifiques et une gestion du stress mécanique sont intégrés pour faciliter le retour sur la glace.

Lors de votre premier rendez-vous, le physiothérapeute fera une évaluation complète de plusieurs aspects cruciaux :

– La mobilité de l’articulation blessée

– La stabilité articulaire

– La capacité fonctionnelle

– La force musculaire

Une fois cette évaluation terminée, le physiothérapeute initiera immédiatement le traitement de la blessure. Si vous ressentez des douleurs similaires à celles décrites précédemment, n’hésitez pas à contacter Catherine, elle est là pour vous rassurer et répondre à toutes vos questions. 

Studio Physio CS | Catherine Senez
514-663-3971 | studiophysiocs@gmail.com | studiophysiocs.com
Prendre un rendez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES