© Bob Frid-USA TODAY Sports

Les Sedin ont mis les espoirs des Canucks dans leur poche arrière

PARTAGER

Les jumeaux Henrik et Daniel Sedin sont de fiers Canucks de Vancouver depuis l’encan amateur de 1999, eux qui sont désormais entraîneurs au développement des joueurs. Ils sont donc toujours bien installés à Vancouver, malgré leur retraite à la suite de la saison 2017-18. À Vancouver, ils sont des Dieux, rien de moins!

Néanmoins, les Sedin, même s’ils se retrouvent loin de la surface glacée, sont aussi en forme que lorsqu’ils enfilaient un tricot des Canucks de Vancouver. Pour preuve, les deux rouquins ont participé à un test physique de l’équipe au camp de développement la semaine dernière.

Au total, 28 espoirs des Canucks de Vancouver participaient aux tests, dont le célèbre itinéraire de près de trois kilomètres dans les montagnes tout près de Vancouver. Les deux frérots ont exécuté ce parcours, nommé le Grouse Grind, à maintes reprises durant leur longue carrière.

Évidemment, les jumeaux ont couronné cette course aux rangs numéros un et deux, tout juste devant l’espoir et frère de Macklin Celebrini, Aiden. Oui, Aiden s’est imposé parmi le lot d’espoirs, mais il devait tout de même être timide de voir deux hommes de 43 ans lui dérober la victoire.

Aiden a qualifié les Sedin «de ne pas être humain», ce qui n’est pas rien. Ça peut nous rappeler un certain Martin St-Louis, qui, à 49 ans, demeure dans une forme splendide. Le numéro 26 est d’ailleurs très impliqué pendant les séances d’entraînement, prouvant qu’il a encore beaucoup de gaz.

Rappelons qu’Aiden Celebrini, un défenseur de 6 pieds 1 et 187 livres, a été sélectionné au 171e rang (6e ronde) par les Canucks de Vancouver lors de la cuvée de 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES