© Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports

LHJMQ : une première en 55 ans

PARTAGER

Depuis quelques années, il devient de plus en plus rare de voir des athlètes issus de la Ligue de hockey junior Maritimes Québec être repêchés tôt. À l’exception d’Alexis Lafrenière en 2020, il faut remonter à 2018 pour retrouver un autre hockeyeur de ce circuit sélectionné dans le top 10. Cette année-là, c’était Filip Zadina au sixième rang.

Eh bien, cette année, non seulement aucun joueur de la LHJMQ n’a figuré dans le top 10, mais aucun n’a été choisi parmi les 32 premiers. Un triste record pour le hockey québécois a ainsi été établi. C’est la première fois depuis la création de cette ligue qu’aucun athlète n’entend son nom en première ronde deux années consécutives. Elle existe depuis 55 ans.

Entre 2015 et 2022, on comptait habituellement entre deux et cinq hockeyeurs de la LHJMQ sélectionnés au premier tour. Spencer Gill et Maxim Massé étaient considérés comme ayant les meilleures chances d’être choisis, mais cela ne s’est pas réalisé. Selon Stéphane Leroux de RDS, la cuvée de la LHJMQ de l’année prochaine devrait être mieux, et plusieurs jeunes pourraient sortir parmi les 32 premiers.

Toutefois, l’honneur du Québec a été sauvé lorsque les Blackhawks ont opté pour Sasha Boisvert, des Lumberjacks de Muskegon, au 18e rang.

La LHJMQ a peut-être vécu une sombre soirée vendredi, mais les joueurs originaires du Canada ont brillé lors du premier tour. Pas moins de 18 Canadiens ont été sélectionnés parmi les 32 premiers, dont sept dans le top 10.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES