Credit : X.com

MacKinnon est couronné par la LNH et ses pairs

PARTAGER

C’était un moment de célébrations dans la planète LNH avec la cérémonie de remise des honneurs individuels. Une formule écourtée a été mise de l’avant avec la remise des trophées plus prestigieux pour une cérémonie plus dynamique.

Au cours des dernières semaines, la LNH a dévoilé les gagnants de quelques autres trophées comme le Jack Adams (entraineur de l’année – Rick Tocchet) ou le Lady Byng (joueur le plus gentilhomme – Jaccob Slavin).

Cette année, ce fut celle de Nathan MacKinnon, qui a mis la main sur les deux trophées les plus prestigieux, soit le trophée Hart (joueur le plus utile à son équipe) et le Ted Lindsay (meilleur joueur, voté par ses pairs).

À noter la grande classe de l’attaquant qui, lors de son premier passage sur la scène, a commencé son discours en souhaitant une bonne retraite à son coéquipier, Andrew Cogliano!

Connor Bedard a remporté, sans surprise, le trophée Calder pour la recrue de l’année, lui qui a cumulé 22 buts et 61 points en 68 duels.

Quant au meilleur défenseur cette saison, c’est Quinn Hughes qui a remporté la palme, pour devenir le premier joueur de l’histoire des Canucks à recevoir le trophée Norris.

Hughes a démarré la saison sur les chapeaux de roues et il a été constant durant toute la campagne. Il a conclu celle-ci avec 17 buts et 92 points.

La course était serrée sur papier pour le trophée Vezina, pour le gardien de l’année et en bout de ligne, c’est le cerbère des Jets, Connor Hellebuyck, qui a coiffé Thatcher Demko et Sergei Bobrovsky au fil d’arrivée.

Hellebuyck, qui a été chercher 37 victoires en 60 départs, a aussi reçu cet honneur en 2019-2020!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES