Credit: Sam Navarro-USA TODAY Sports

Matthew Tkachuk a échoué dans sa tentative à la Mark Messier

PARTAGER

Avant le cinquième duel opposant les Oilers d’Edmonton au Panthers de la Floride, Matthew Tkachuk a déposé un récital similaire à celui déposé par Mark Messier en 1994. Le numéro 19 des Cats voulait jouer le match de sa vie pour ainsi permettre à son équipe de soulever le prestigieux trophée argenté.

Pour celles et ceux qui ont raté cette déclaration (exacte) de Tkachuk, la voici à nouveau:

Nous avons l’occasion d’atteindre le plus grand objectif de notre vie ce soir, alors nous allons le faire!» – Tkachuk

Le petit tannant s’est imposé à partir du deuxième engagement, répondant ainsi à ses babines. Tkachuk a été inspirant en distribuant des coups d’épaule, en jouant son rôle de peste et en s’inscrivant sur la carte de pointage à deux reprises (un but et une passe).

Au final, Tkachuk a rempli la moitié de sa mission, mais il a échoué le mandat le plus important, soit celui de soulever Lord Stanley devant une foule qui rêve de ça depuis 1993. S’il s’était mis en marche dès le premier vingt, le résultat aurait pu différer… Quoique McDavid était déterminé à rafler les honneurs de ce round.

Si le trio du numéro 19 a été impeccable à partir de la deuxième période, celui de capitaine Barkov n’a pas été en mesure de tenir le rythme malgré toutes les tentatives. Le capitaine des Cats a d’ailleurs mal paru sur son repli défensif lors de l’échappée de Connor Brown. On dirait qu’il a abandonné sur la séquence, ce qui est anormal dans son cas, lui qui a une éthique de travail impeccable.

Barkov et Tkachuk ne sont pas les seuls qui ont retenu l’attention. C’est également le cas de Bill Zito, qui a été incapable de retenir sa colère à la suite de ce malheureux revers. Disons que la bouteille d’eau a été brassée pas à peu près!

Bref, la Coupe Stanley et le trophée Conn-Smythe sont donc retournés en direction d’Edmonton en vue du sixième affront entre les deux formations.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES