Patrick Kane, NHL.com

Patrick Kane envie Vladimir Tarasenko

PARTAGER

Patrick Kane a été très honnête avec les médias plus tôt aujourd’hui, lorsque questionné sur la transaction envoyant Vladimir Tarasenko aux Rangers de New York.

« Ce n’est pas le plus heureux que j’ai été d’apprendre un échange », a avoué Kane qui était, avec Tarasenko, l’un des deux ailiers les plus en demande en vue de la date limite des échanges du 3 mars.

« S’il était pour se passer quelque chose, c’est définitivement un club que je regardais », a ajouté Kane par rapport aux Rangers, qui étaient liés à certaines rumeurs concernant le 88.

Ce dernier en est à la dernière année de son contrat de 10,5 M$ et il a une clause de non-mouvement. Il peut donc pratiquement décider de sa prochaine destination.

Pas facile à bouger

Si on lit à droite et à gauche, Kane veut jouer dans un gros marché pour un club aspirant à la coupe Stanley. Ce ne sera pas évident de respecter ces deux conditions pour qu’il accepte de lever sa clause.

Surtout, qu’en plus, ça prend un club capable de faire « fitter » son gros salaire sous le plafond salarial.

Le Top 10 du classement général est présentement formé de Boston, Caroline, New Jersey, Toronto, Tampa Bay, Dallas, les Rangers (ils n’iront pas chercher Kane en plus de Tarasenko!), Winnipeg, Vegas et Seattle.

Qui, là-dedans, est un gros marché, un aspirant légitime et a une certaine marge de manoeuvre financière?

Comme dirait l’autre: bonne chan!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES