(crédit photo: Charles LeClaire)

Quand la défaite est acceptée

PARTAGER

« Dans cinq de nos six derniers matchs, nous traversons notre meilleure séquence sur le plan de notre comportement sur la patinoire » – Martin St-Louis, lundi après-midi.

Pardon!?!? J’aurais voulu trouver une phrase plus complaisante que ça et je n’aurais pas été capable.

Quand je regarde les derniers matchs du CH, non seulement je ne vois pas « le meilleur comportement de la saison sur la patinoire », mais je me demande aussi où on en est dans le processus? Ce ne sont pas tant les défaites qui me dérangent, mais le fait qu’on ne sait pas trop où on s’en va.

Pour la 3e année de suite, le club va rater les séries, mais vous en conviendrez que ça fait plusieurs années qu’on n’a pas l’impression d’avoir une vraie bonne équipe. Je comprends qu’il y a eu beaucoup de changements, c’est une nouvelle administration avec une nouvelle vision et un nouveau plan. Tout ça est bien correct, mais là j’ai besoin de voir quelque chose qui me stimule pour vrai.

En ce moment, le club perd et c’est comme si ce n’était pas grave. Le message est souvent que les gars ont quand même bien joué, que l’effort y était, que l’opportunisme a fait défaut ou encore que la progression ne se calcule pas juste avec des victoires. Je comprends que Martin St-Louis défend ses joueurs et c’est bien correct!

Mais quand tu normalises la défaite, ça s’appelle de la complaisance et j’haïs ça. Je suis peut-être mal fait, peut-être trop impatient mais tout m’agace au plus haut point. Disons que j’aurais pas mal de misère à garder mon calme et ma bonne humeur si j’étais dans cette équipe-là.

Le CH est encore très loin

Parallèlement à ça, le niveau de hockey dans la LNH est incroyable présentement. Je ne sais pas si vous avez regardé les autres matchs en fin de semaine, mais wow! La parité est évidente et la qualité du jeu est à un niveau très élevé.

Avec des membres de ma famille, on a un group chat pour parler de hockey et je peux vous dire que le groupe était pas mal plus actif pendant les matchs Toronto-Colorado, Boston-Vancouver et Calgary-Edmonton que plus tôt dans la journée pour le classique Canadiens-Devils.

Même ma blonde qui ne connaît pas trop le hockey m’a dit : « c’est moi ou ça va pas mal plus vite que les Canadiens? ». Non ma chérie, ce n’est pas juste toi! Hahaha!

Ce n’est pas des farces même pour le match Vegas-Ottawa (Sénateurs qui ont d’ailleurs dépassé le CH au classement) était 10 fois plus excitant! Ça aussi ça m’inquiète!

Après, je regarde les Flyers de Philadelphie. Pourquoi eux sont capables d’être dans le portrait des séries et pas le CH? Ils sont si meilleurs que ça sur papier? Je ne pense vraiment pas, au contraire!

Donc, c’est quoi le plan?  On pense qu’avec Dach l’an prochain ça va tout changer? Un autre bon repêchage? On va signer 3-4 gros joueurs autonomes cet été?

J’ai tellement de questions, mais si on pouvait juste répondre à celle-ci je serais déjà très content : « On en est où exactement? »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES