Jordan Harris (David Kirouac-USA TODAY Sports)

Quelle chaise pour Jordan Harris?

PARTAGER

BILLET – Plus je le regarde jouer et plus je me demande quel est l’avenir de Jordan Harris à Montréal. Pas qu’il est mauvais, loin de là, mais outre son coup de patin, a-t-il un point fort dans son jeu?

Pas vraiment. Appelons un chat un chat, Harris a un tir moyen, une vision du jeu moyenne et il n’est pas robuste. Son coup de patin l’aide toutefois à bien défendre, malgré son petit gabarit de 5’11’’ et 189 lb.

Et c’est un peu ce qui cloche avec Harris. Généralement, les petits défenseurs vont être offensifs. Lui? Pas vraiment. Il aime parfois se porter en attaque — encore là, merci à sa mobilité —, mais il ne génère pas grand-chose. À preuve, ses 20 points en 88 matchs dans la LNH.

Cette saison, il n’a que deux passes et neuf tirs en 13 matchs. Et son dossier de -7 est l’avant-dernier du club, devant Alex Newhook. Le différentiel ne veut pas tout dire, mais quand tu analyses son jeu, tu ne peux pas le considérer comme un bon « défenseur défensif ».

Harris est cependant doté d’un bon sens de l’anticipation (il est intelligent sur et hors de la glace) et d’un « bon bâton », pour utiliser un terme souvent utilisé par les entraîneurs.

Pas cette année. Mais plus tôt que tard avec David Reinbacher, Logan Mailloux, Lane Hutson, William Trudeau, Adam Engstrom et Jayden Struble qui aspirent tous à un poste à Montréal (je sais, il n’y aura pas de place pour tout le monde).

Et, en raison de son côté un peu « drabe », Harris est, à mes yeux, après Kaiden Guhle, Arber Xhekaj et Justin Barron parmi les jeunes défenseurs présentement à Montréal.

Guhle, c’est le gars offensif, défensif, robuste, qui va éventuellement être une valeur sûre sur la première paire. Xhekaj est capable de générer de l’attaque, mais surtout, il amène une dimension unique à la ligne bleue en raison de sa robustesse. Et Barron est aussi mobile (ou presque) que Harris, mais il est plus offensif. Et, en plus, il est droitier.

Plusieurs gauchers en vue

Jetons maintenant un coup d’oeil aux espoirs. Écartons Reinbacher et Mailloux, qui sont droitiers et qui n’ont pas du tout le même style que Harris. Attardons-nous à Hutson, Trudeau, Engstrom et Struble.

Hutson devrait éventuellement passer devant Harris. Les deux ont un gabarit similaire, mais Hutson est beaucoup, beaucoup plus offensif. Un futur Adam Fox ou Quinn Hughes? Calmos pepitos, on verra.

En terme de défenseurs gauchers « complets », sans réelle tendance forte eux non plus, Trudeau et Engstrom semblent avoir un « plus haut plafond » que Harris, d’autant plus que les deux sont plus costauds: Trudeau est 6’0’’ et 195 lb et Engstrom est 6’2’’ et 190 lb.

Struble? Lui aussi est un hybride entre l’attaque et la défense, mais il est beaucoup plus robuste que Harris.

Seulement le cinquième plus utilisé

Cette saison, à 23 ans, quand tout le monde est en santé, Harris est le cinquième défenseur le plus utilisé par Martin St-Louis, avec un temps de jeu de 18:57. Seuls Justin Barron (18:50), Arber Xhekaj (15:01) et Gustav Lindstrom (11:51) jouent moins que lui.

C’est plate à dire, car c’est un bon kid et un bon p’tit joueur, mais Jordan Harris risque éventuellement de perdre sa chaise à Montréal. Et ça pourrait arriver dès la saison prochaine, alors que Lane Hutson devrait faire le saut dans la LNH.

Les équipes avec deux défenseurs de 5’10’’ ou 5’11’’ dans leurs rangs sont très rares.

Ce qui pourrait sauver Harris, c’est qu’il est également capable de bien jouer à droite. Mais, encore là, les Reinbacher, Mailloux et Barron semblent avoir un plus grand potentiel que lui.

J’ai beau revirer ça de tout bord, tout côté, j’ai vraiment l’impression que Harris a jusqu’à la fin de son contrat, à l’été 2025, pour démontrer au directeur général Kent Hughes qu’il fait partie de la solution à long terme.

Sans quoi il pourrait connaître le même sort qu’Alexander Romanov, échangé en bas âge à l’été 2022, car Hughes jugeait qu’il pouvait le remplacer par mieux à l’interne (Kaiden Guhle).

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES