Frank Vatrano (Joseph Maiorana-USA TODAY Sports)

Qui a présentement le meilleur déguisement de la LNH?

PARTAGER

C’est l’Halloween aujourd’hui, ce qui a nous a inspiré une chronique « Qui a présentement le meilleur déguisement de la LNH »?

En d’autres mots, quelles équipes ou quels joueurs sont présentement déguisés en ce qu’ils ne sont pas réellement? Qui en donne plus ou moins que prévu?

Déguisés en puissances

Qui aurait osé prédire que, à l’Halloween, le Canadien et les Canucks auraient une fiche combinée de 10-4-3? Personne!

Pourtant, menés par Elias Pettersson, J.T. Miller, Brock Boeser, Quinn Hughes et Thatcher Demko, les Canucks surprennent avec un dossier de 5-2-1.

Du côté du Canadien (5-2-2), il n’y a pas de Demko (1,91 et ,936), mais Jake Allen et Samuel Montembeault offrent du jeu solide alors qu’en attaque, (presque) tout le monde contribue.

Cole Caufield, Nick Suzuki et Sean Monahan demeurent les chefs de file offensif d’une équipe qui travaille fort, très fort même.

Déguisés en équipes de bas de classement

Si c’est le bonheur au Québec et en Colombie-Britannique, on ne peut en dire autant en Alberta, avec les Oilers (2-5-1) et les Flames (2-6-1) qui en arrachent.

Ces deux équipes ont trop de talent pour rester longtemps dans la cave, surtout les Oilers. Ceux-ci doivent prier nuit et jour pour que Jack Campbell ou Stuart Skinner se réveille.

À Calgary, les partisans croisent les doigts pour que Jonathan Huberdeau, Nazem Kadri et Mackenzie Weegar redeviennent les joueurs qu’ils ont déjà été.

Déguisé en Alex Ovechkin

Frank Vatrano a neuf buts en autant de matchs depuis le début de la saison, à égalité au sommet de la LNH avec Alex DeBrincat, des Red Wings.

On se calme avec Vatrano. Ses meilleures saisons ont été de 24 buts en 2018-2019, en Floride, et de 22 buts en 2022-2023, à Anaheim. Il va très bientôt enlever son costume de marqueur de 82 buts…

Déguisé en Joe Thornton

Kevin Fiala a présentement un but et… dix passes avec les Kings. Généralement, son ratio buts-passes est beaucoup plus équilibré que ça, comme le démontrent ses 148 buts et 218 mentions d’aide en 496 matchs en carrière.

Il vient d’éclore lors des deux dernières saisons, avec 56 buts et 101 aides en 151 matchs. Soyez sans crainte, il ne finira pas avec 100 passes cette saison!

Déguisés en Bobby Orr

Moritz Seider et Shea Theodore talonnent présentement Adam Fox au sommet des défenseurs avec 10 points chacun.

Seider a récolté 50 et 42 points lors de ses deux premières saisons dans la LNH, tandis que le record personnel de Theodore, 28 ans, est de 52 points (2021-2022).

Attendez donc un peu avant de leur prédire le trophée Norris.

Déguisés en gagnant du trophée Calder

Qui mène présentement les recrues de la LNH avec sept points (2-5) en huit matchs? Connor Bedard? Leo Carlsson? Adam Fantilli? Logan Cooley? Nop.

Il s’agit plutôt de Ridly Greig, des Sénateurs d’Ottawa. On reste calme, Sens nation. Les quatre attaquants précédemment mentionnés, de même que les défenseurs Pavel Mintyukov, Brock Faber et Luke Hughes, ont toujours plus de chances que Greig de finir la saison parmi les finalistes au trophée Calder.

Déguisé en Andrei Vasilevskiy

Le directeur général du Lightning, Julien BriseBois, n’a pas cru bon d’acquérir un gardien à la suite de la perte d’Andrei Vasilevskiy pour deux mois (début décembre).

Il a décidé de faire confiance à Jonas Johansson qui, à 28 ans, n’a jamais disputé plus de 15 matchs en une saison et en est déjà à sa quatrième équipe dans la LNH.

Johansson le lui rend bien. Il vient d’être nommé la deuxième étoile de la semaine et a une fiche de 4-1-3, une moyenne de 2,73 et une efficacité de ,922 jusqu’ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES