© Eric Bolte-USA TODAY Sports

Steve Yzerman ne veut pas mettre la barre trop haute

PARTAGER

Avec l’ajout de quelques joueurs d’impact en début de saison 2023-2024, les partisans des Red Wings avaient placé beaucoup d’espoir dans l’équipe du Michigan, souhaitant qu’elle atteigne les éliminatoires. Malgré l’arrivée de Patrick Kane, Alex DeBrincat et Jeff Petry, les Wings ont malheureusement raté la danse printanière par un seul petit point.

Cette année encore, on prévoit de grandes choses de la part de l’organisation gérée par Steve Yzerman. Toutefois, le directeur général a préféré tempérer les espoirs des amateurs en parlant de 2024-2025.

« Je m’attends à ce que nous soyons une équipe comparable, même si les joueurs pourraient être mieux adaptés à leurs rôles l’an prochain. […] Je pense que nous faisons partie de ce groupe d’équipes qui, si nous restons en bonne santé, si nos gardiens de but font le travail et si certains joueurs connaissent des saisons au-delà des attentes, nous pourrions faire les séries. Nous pourrions aussi simplement les rater d’un point lors du dernier match de la saison. » – Steve Yzerman

Il a voulu rappeler que malgré les acquisitions du club, les autres formations ont également progressé et un scénario similaire à celui de la saison dernière demeure envisageable. Ce qui distingue l’édition 2023-2024, c’est que certains joueurs clés entament leur deuxième année avec Détroit.

Plusieurs nouveaux éléments ont été greffés au groupe récemment, et il ne s’agit pas seulement que de la profondeur. L’un d’eux, Vladimir Tarasenko, a accumulé 55 points en 76 matchs en 2023-2024 et devrait avoir un rôle crucial tant à cinq contre cinq qu’avec un homme en plus.

Bien que l’objectif soit de se qualifier pour les séries, Yzerman ne compte pas modifier sa manière de gérer l’équipe cette saison pour y parvenir. Il a un projet en tête et va le suivre jusqu’au bout.

« La pression, peu importe comment vous voulez l’appeler, cela ne changera pas ce que j’essaie de faire. C’est la bonne façon de procéder et cela prend du temps. Je ne peux pas vous dire que ça prendra cinq ans, sept ans ou 10 ans, je vais juste m’en tenir au plan initial. Nous aimerions tous gagner, c’est certain. » – Steve Yzerman

Les Wings ont manqué le tournoi de la Coupe Stanley lors des huit dernières années, après avoir connu une séquence de 25 participations consécutives.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES