Christian Fischer (Rick Osentoski-USA TODAY Sports)

Tout sera à refaire en troisième période

PARTAGER

Les Red Wings ont été capables de créer l’égalité 1-1 en deuxième période, mais le Canadien pourrait facilement mener 3-1.

Parfois, souvent même, c’est une question de pouces ou de centimètres dans le monde du sport.

Ce fut le cas lorsque Nick Suzuki s’est échappé pendant une pénalité à Kaiden Guhle. Le tir des poignets de Suzuki a fait résonner le poteau à la gauche de James Reimer.

Puis, pendant une pénalité à Jake Walman, Sean Monahan croyait avoir donné une avance de 2-0 au Canadien, mais l’entraîneur-chef des Red Wings, Derek Lalonde, a contesté la séquence pour un possible hors-jeu et il eu gain de cause. Cole Caufield avait bel et bien devancé la rondelle en entrée de territoire.

Donc, au lieu de mener 2-0 ou 3-0, l’avance du Canadien est demeurée de 1-0 et à 16:44, Christian Fischer a fait dévier de sa main gauche un retour de tir de Michael Rasmussen, laissé sans surveillance au cercle des mises au jeu à la droite de Cayden Primeau.

Primeau en est à un premier départ en plus de deux semaines et il est solide jusqu’ici avec 21 arrêts, dont 13 en deuxième période. Le capitaine des Wings, Dylan Larkin, l’a déjà testé cinq fois. James Reimer, lui, a bloqué 15 rondelles.

Ça paraît qu’Alex Newhook et Josh Anderson jouent ce soir avec Nick Suzuki, puisqu’ils ont déjà franchi le cap des 11 minutes jouées, tout comme Suzuki, Caufield et Monahan.

En défense, St-Louis semble vouloir contrôler les présences d’Arber Xhekaj, qui n’a joué que 8:19 après deux périodes. Les cinq autres défenseurs ont joué plus de 11 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES