Photo: Eric Bolte-USA TODAY Sports

Un mauvais départ… qui fouette le CH

PARTAGER

Après avoir marqué le premier but pour la première fois en sept rencontres jeudi, à Detroit, le Canadien est revenu à ses mauvaises habitudes ce soir, contre Boston.

Les Bruins ont effectivement ouvert la marque dès la 36e seconde, lorsque Pavel Zacha a fait dévier un tir de Charlie McAvoy derrière Samuel Montembeault. Perdre 1-0 aussi rapidement contre la meilleure équipe de la LNH, ce n’était certainement pas le scénario auquel rêvait Martin St-Louis.

Mais le but de Zacha a semblé fouetter le CH, qui a ensuite connu une bonne période, surtout le trio Pearson-Monahan-Gallagher. À mi-chemin de l’engagement, Gallagher a passé bien près de créer l’égalité quand il a sauté sur un retour de tir de Monahan, à la gauche de Jeremy Swayman.

Puis, à la fin de la période, Monahan a touché le poteau à la droite de Swayman, quelques instants à peine après que Jake DeBrusk ait lui aussi fait « ping » derrière Montembeault.

Cette première période sans pénalité s’est terminé avec une égalité de 6-6 dans les tirs et de 50-50 dans les mises au jeu. Autres preuves que le Canadien tient tête aux Bruins.

Trois des six tirs du CH ont d’ailleurs été décochés par Monahan, qui a été l’un des neuf attaquants du Tricolore à jouer plus de neuf minutes, signe que St-Louis n’hésite pas à rouler son banc.

Du côté des Bruins, seul David Pastrnak (deux) a plus qu’un tir.

À son premier match en neuf jours, Rafaël Harvey-Pinard est jusqu’ici le joueur le moins utilisé des locaux, avec un temps de jeu de 3 m 26 s, lui qui joue sur un trio avec Michael Pezzetta et Jake Evans.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES