Juraj Slafkovsky (Eric Bolte-USA TODAY Sports)

Un poids de moins sur les épaules de Slafkovsky

PARTAGER

Peu importe le résultat du match de ce soir, Juraj Slafkovsky va assurément mieux dormir après avoir marqué le deuxième but du Canadien, en première période.

Quand Slafkovsky s’est blessé contre les Rangers le 15 janvier dernier, ce qui a mis fin à sa saison, il n’avait pas marqué à ses 21 derniers matchs!

Son filet ce soir est donc son premier depuis le 1er décembre dernier, à Calgary. Une séquence de près de dix mois!

Oui, ce n’est qu’un match préparatoire, mais ce but va quand même faire un énorme bien à Slafkovsky, qui sait très bien qu’il doit en donner davantage cette saison, après un parcours de seulement 10 points en 39 matchs comme recrue.

Slafkovsky a doublé l’avance du CH à 13:44 de la première période, en sautant sur un rondelle libre dans l’enclave. « Je veux tirer plus », disait-il ce matin. Eh bien c’est ce qu’il a fait et ça a rapporté.

https://x.com/rdsca/status/1707180609108369586?s=61&t=0XNr0Itx8D5zb5U43K5WnQ

Brandon Gignac a été l’autre buteur montréalais, à 6:27. En fait, si on était au soccer, on donnerait un but contre son camp à Travis Hamonic, car c’est la glissade du vétéran défenseur qui a envoyé la rondelle sous Joonas Korpisalo.

https://x.com/rdsca/status/1707173695813198129?s=61&t=0XNr0Itx8D5zb5U43K5WnQ

Appelé en relève à Michael Matheson — retiré de façon préventive — à la dernière minute, Kaiden Guhle a été le défenseur le plus utilisé par Martin St-Louis, à 7:12.

En attaque, Sean Monahan, Kirby Dach et Nick Suzuki ont tous franchi le cap des six minutes. Cole Caufield a assurément été l’attaquant le plus menaçant des locaux, avec trois tirs au but.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES