David Pastrnak (Winslow Townson-USA TODAY Sports)

Une chance que Jake Allen était là…

PARTAGER

Peu importe le gardien, peu importe la ville, le Canadien a tendance à connaître une mauvaise première période ou, du moins, à tirer de l’arrière lors de celle-ci.

C’est encore le cas ce soir, alors que les Bruins ont réussi à prendre une avance de 2-0 après 20 minutes de jeu.

Et ça aurait été encore pire n’eut été du brio de Jake Allen, qui a effectué 16 arrêts. Allen a notamment frustré Brad Marchand, sur un tir sur réception, et Danton Heinen, deux fois à bout portant, pour garder son équipe dans le match. Heinen a d’ailleurs déjà quatre tirs!

Allen n’y pouvait absolument rien sur le but de Charlie McAvoy, inscrit à 7:11 lors d’un avantage numérique de cinq contre trois. Le tir sur réception de la pointe de McAvoy a terminé sa course dans le haut du filet, à la droite d’Allen.

Sur le jeu, Marchand a enregistré la 500e mention d’aide de sa carrière.

Puis, avec 40 secondes à faire à l’engagement, Trent Frederic a brillamment fait dévier un tir de la pointe de Brandon Carlo pour faire 2-0.

Un but qui fait mal, non seulement parce qu’il est survenu à la fin de la période, mais aussi parce que quatre minutes plus tôt, Brendan Gallagher a eu la chance de créer l’égalité en semi-échappée, mais Jeremy Swayman (huit arrêts) a effectué l’arrêt avec son épaule gauche.

Il s’agissait ici de la meilleure occasion du CH, outre le bon tir de l’enclave de Josh Anderson dès la quatrième minute de jeu.

Les Bruins sont la meilleure équipe de l’Association Est cette saison, entre autres parce qu’ils connaissent de bons départs, comme le démontrent leurs 19 buts marqués contre 7 accordés en première période.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES