Credit: Kirby Lee-USA TODAY Sports

9 contrats qui pourraient être rachetés cet été

PARTAGER

La première fenêtre afin d’effectuer des rachats de contrat s’ouvrira 48 heures après que les Panthers de la Floride ou les Oilers d’Edmonton aient soulevé monsieur Lord Stanley.

En 2023, 48 heures après le gain des Golden Knights de Vegas contre les Panthers de la Floride, cinq joueurs ont été rachetés. Quatre autres, pour un total de neuf, ont été rachetés dans les dernières heures avant la fermeture de la fenêtre (30 juin).

Fait cocasse, Oliver Ekman-Larsson s’est inséré parmi les joueurs «rachetés», lui qui est à deux victoires de soulever la Coupe Stanley aujourd’hui et qui est un rouage important chez les Cats.

Cela dit, cette année, pas moins de neuf contrats pourraient être rachetés, selon le collègue Frank Seravalli du site Daily Faceoff.

Au premier rang, on retrouve le nom de Pierre-Luc Dubois, ensuite, en ordre: Jack Campbell, Barclay Goodrow, Joonas Korpisalo, Jean-Gabriel Pageau, Torey Krug, Cal Petersen, Cam Atkinson et Ryan Suter.

Attardons-nous sur Dubois puisqu’un tel rachat marquera les annales de la Ligue nationale de hockey.

Dubois a paraphé un pacte de 8 ans et 68 millions de dollars (moyenne annuelle de 8,5 millions $) avec les Kings de Los Angeles, le 27 juin dernier. À la suite d’une saison atroce, où il a récolté seulement 40 points en 82 matchs, le nom du centre de 25 ans s’est mis à circuler à outrance.

Mais… comment Rob Blake pourrait-il réussir à passer un tel contrat à l’un de ses homologues? C’est quasi impossible qu’un être humain souhaite ingurgiter un pacte aussi pesant.

La logique, même si Blake indique le contraire, est de racheter ce contrat absolument illogique. Si Blake veut éviter d’être responsable du paiement de deux tiers de l’argent restant sur son contrat, puisque Dubois a 25 ans, il devra attendre après le 24 juin, date où Dubois fêtera ses 26 ans.

À partir de 26 ans, lors d’un rachat, l’équipe est responsable seulement du tiers du paiement de l’argent restant. Donc, si l’on fait le calcul, Dubois se retrouverait pendant 14 ans sur la structure salariale de l’équipe, pour un salaire variant de 1,1 million à 3,8 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES