NHL.com

À LPB, Carey Price dit quels ont été les plus grands leaders avec qui il a joués

Max et Guillaume ont reçu Carey Price à leur podcast, hier soir. La deuxième portion de leur entretien d’une heure sera diffusée mercredi soir, à 20h, sur nos plateformes.

Les gars ont notamment demandé à Carey de parler de son expérience avec Équipe Canada, avec qui il a jouée aux Jeux olympiques de 2014 et à la Coupe du monde de 2016.

Sa fiche a été de 5-0 (0,59 et ,972!) en 2014 et de 5-0 (1,40 et ,957) en 2016. Pas pire!

« Ce qui est le plus impressionnant de jouer avec Équipe Canada, c’est que l’équipe compte au moins 12 capitaines, alors il y a tellement de leadership, note Price. Quand tu joues pour Équipe Canada, tout ce dont tu as à te préoccuper, c’est de faire ton travail. Tout le monde connait la game tellement bien et communique tellement bien, que tout ce que j’avais à me préoccuper durant le match était mon jeu. Je n’avais pas à m’inquiéter de ce qui se passait autour de moi, car tout le monde connait son travail. Ça simplifie ton job. »

Maxim : « Qui était le leader des leaders? Qui est celui qui a une coche sur tous les autres? »

« C’est difficile de choisir un gars! Durant les Olympiques, évidemment, tout le monde respecte Sid [Crosby], qui était le meilleur joueur au monde à cette époque.Patrice [Bergeron] aussi. C’est difficile d’ignorer ces deux gars qui sont des exemples de leaders. »

Guillaume : « Est-ce que le niveau d’excitation est différent si tu vas à la finale de la Coupe Stanley ou à la finale des Olympiques? Est-ce très différent? »

« C’est difficile de comparer les deux, répond Price. Quand on était aux Olympiques, c’était à Sotchi et on ne jouait pas devant une salle comble. Alors, la pression vient de l’interne principalement. Quand tu joues devant une salle comble, ça amène la pression dans la bâtisse, mais à Sotchi avec une bâtisse à moitié pleine, je sentais plus la pression interne. »

Regardez l’entretien complet ici:

PARTAGER :

Facebook
Twitter

AUTRES ARTICLES

Dach a failli ramasser St-Louis!

Un accident fut évité de peu pendant l’entrainement du Canadien. Kirby Dach est venu bien près de rentrer dans son entraineur-chef. Dach connait la meilleure