(Capture d'écran Twitter)

À voir : Trois « bagarres » dès la mise au jeu initiale

PARTAGER

Une scène disgracieuse est survenue dès la mise au jeu initiale d’un match de hockey samedi, alors que trois « bagarres » ont éclaté lors de la première seconde d’un match de la United States Premier Hockey League (USPHL)-Premier, une ligue américaine de hockey qui compte 71 équipes, de joueurs âgés entre 16 et 20 ans, réparties dans 10 divisions à travers les États-Unis.

Dès le moment où l’arbitre a laissé tombé la rondelle, les trois joueurs placés à la position d’attaquants d’une équipe appelée les Ducks Dells (équipe en foncé) ont jeté les gants et se sont rués sur les attaquants adverses, d’où le mot bagarre entre guillemets. Parce qu’il faut le dire, les trois joueurs en blanc, évoluant pour les Rapids Riverkings Wisconsin, n’ont pas jeté les gants. Ils ont littéralement été attaqués par leurs adversaires.

Cette scène, montrant des agressions physiques, représente tout ce dont nous ne voulons pas voir dans le monde du hockey. D’autant plus que les joueurs ont festoyé après

Pour ce que ça vaut, l’équipe en blanc a remporté le match par la marque de 11-4. Selon la feuille de match, seulement deux des trois assaillants ont été chassés et expulsés du match. Il s’agit des numéro 19, Andrew Crawford, et numéro 51, Noah Czech. Ils sont respectivement âgés de 17 et 18 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES