Credit : Neutralzone.net

Au tour de Michael Hage d’être choisi par le Canadien

PARTAGER

Plus tôt aujourd’hui, le Canadien a décidé de bouger afin de s’avancer de quelques rangs dans la première ronde, du 26e au 21e échelon.

Le reste de la journée, on se demandait si le choix servirait dans une autre transaction ou si ce serait pour choisir un autre espoir hautement convoité.

Finalement, Kent Hughes et sa bande ont décidé d’utiliser cette sélection pour mettre la main sur Michael Hage!

Après une saison écourtée par les blessures il y a deux ans, Hage a eu toute une année avec le Steel de Chicago dans la USHL au cours des derniers mois. Celui qui mesure 6 pieds 1 pouce et pèse 190 livres a terminé au quatrième rang des pointeurs de la ligue, avec 33 buts et 75 points en 54 duels.

Celui qui évolue au centre est vu comme un attaquant possédant de belles habiletés offensives et avec un bon coup de patin.

« Les qualités de Hage sont indéniables. Ses mains sont très rapides et agiles, il peut déjouer les défenseurs vers l’extérieur comme l’intérieur et il cache ses intentions lorsqu’il a la rondelle sur sa palette. Ce genre de manœuvres lui permettent de provoquer des pénalités, notamment lorsqu’il coupe vers le filet. Hage a un bon coup de patin selon moi, mais je pense que ce sont surtout les quelques petits mouvements latéraux qu’il fait en possession de rondelle qui le rendent plus difficile à contrer. Son tir des poignets est assez sec, mais je ne l’ai pas vu tenter beaucoup de lancers sur réception cette saison. » – Simon Servant, Guide des espoirs TSLH

Hage, qui a un français impeccable, a une histoire très touchante puisqu’il est repêché par l’équipe de son enfance et, surtout, celle de son père qui est décédé tragiquement l’an dernier dans un accident de natation. Disons que le jeune homme a vécu sa part d’épreuves et que ce repêchage a donc une connotation particulièrement émotive!

Quand à son développement, on parle ici d’un joueur avec qui on devra être patient, car il reste un beau projet. Il va enfiler l’uniforme des Wolverines, de l’université du Michigan dans la NCAA. Il aura tout son temps pour peaufiner son jeu en général dans l’un des meilleurs programmes de hockey au niveau universitaires américain.

On peut donc s’attendre à ce qu’il y dispute, au minimum, deux saisons complètes, avant de statuer sur ce qu’il sera idéal pour poursuivre son développement. Ce sera très intéressant de suivre la progression du jeune homme!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES