Credit: Walter Tychnowicz-USA TODAY Sports

Barkov: une vidéo prouve qu’il est dans une classe à part

PARTAGER

Aleksander Barkov est en train de laisser toute une carte de visite lors de cette finale de la Coupe Stanley, lui qui prouve hors de tout doute raisonnable son statut de joueur le plus complet au monde.

Lors du troisième round, Barkov a encore été majestueux, comme mon collègue Jacob l’a formulé en matinée. Toutes les statistiques qu’il présente sont en sa faveur, autant dans le cercle des mises en jeu qu’au niveau des revirements «pour».

Cependant, plus on observe et décortique la game du capitaine des Panthers de la Floride, plus il se faufile vers le sommet du palmarès des meilleurs joueurs de la planète. Certains, comme Paul Bissonnette, croient sans l’ombre d’un doute qu’il est carrément le meilleur attaquant de l’univers.

«Barkov est le meilleur attaquant de la planète. Non négociable.»

Si je suis honnête avec moi-même et avec vous, mon opinion est en train de rejoindre celle de Biz Nasty. Les grands comme Jonathan Toews, Sidney Crosby ou Alex Ovechkin possèdent cette faculté de se lever lors des moments musclés. Jusqu’ici, est-ce qu’on peut proclamer que c’est le cas avec Connor McDavid?

Il est certes l’attaquant et le joueur le plus électrisant de la planète, celui qui cumule les points comme pas un depuis l’ère Gretzky. Mais en continuant de se tenir dans les couloirs en périphérie, en évitant le centre, il soutire de plus en plus les critiques à son égard.

Dans le cas de Barkov, il joue dans le centre, là où le pourcentage de chances de marquer est accentué. Outre cette facette qu’il remplit à merveille, son jeu défensif et sa lecture de jeu n’ont aucun égal à travers le circuit. À cet effet, un jeu exécuté par le capitaine des Cats lors du duel numéro 3 m’a soulevé de mon sofa.

Voici la séquence en question. Prenez le temps de bien observer les deux jeux accomplis par Barkov. On parle ici de deux jeux de niveau élite, qui a mené au but de Sam Reinhart:

Ça, c’est digne d’un exceptionnel. C’est digne de pouvoir porter la couronne du meilleur joueur au monde. Avec cette valse printanière 2024, Barkov est passé de joueur sous-estimé à l’un des meilleurs joueurs de la planète. Puis, je le répète, à mes yeux, il figure dans une classe à part. Pour un match numéro 7, il est mon choix de prédilection, rien de moins!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES