(crédit photo: Marc DesRosiers)

C’est la fin pour Derick Brassard

PARTAGER

Plus tôt dimanche dans une superbe entrevue signée Mathias Brunet dans La Presse, le Québécois Derick Brassard a annoncé sa retraite du hockey professionnel à l’âge de 36 ans.

Ainsi, Brassard aura disputé son dernier match dans la Ligue nationale de hockey (LNH) le 30 mars 2023. Ce jour-là, le natif de Hull s’est gravement blessé à la cheville alors que son patin est resté enfoncé dans la glace, une blessure qui a mis fin à sa carrière.

« J’aurais probablement joué une saison de plus. J’étais dans les plans de D. J. Smith, je crois. Mais j’ai mis huit mois à me rétablir. Arrivé en novembre, avec la mise sous contrat de Vladimir Tarasenko, la situation salariale des Sénateurs, ça n’aurait pas fonctionné. Je serais en état de jouer en ce moment, mais à mon âge, après avoir raté une année complète, ça serait impossible de revenir. Le hockey est terminé pour moi. », a-t-il confié à La Presse.

Dans son entretien, il explique que sa passion pour le hockey l’animait toujours, mais que son corps a eu le dernier mot.

« Je commençais à trouver ça lourd. J’étais souvent sur la table du thérapeute pour jouer le plus de matchs possible. C’est frustrant quand tu n’es pas à 100 % pour ton match. J’ai quand même marqué 13 buts [en 63 matchs] à ma dernière année. J’aurais pu pousser, mais avec la cheville, c’était assez. Je ne voulais pas risquer une nouvelle opération ».

Pour lire l’excellent texte de Mathias Brunet:

Malgré les blessures et les nombreuses opérations, Brassard pourra se vanter d’avoir atteint le plateau des 1000 matchs joués dans la grande ligue, plus précisément 1013.

Au cours de sa carrière, le centre québécois aura enfilé le maillot de dix formations différentes, dont les Blue Jackets de Columbus, les Sénateurs d’Ottawa et les Rangers de New York. C’est d’ailleurs avec cette dernière que l’ancien choix de première ronde des Jackets a connu sa saison la plus prolifique en récoltant 60 points en 80 rencontres.

En 1013 rencontres, le centre cumule 545 points, dont 215 buts et 330 passes.

Bien qu’il n’ait jamais eu la chance de soulever le prestigieux trophée, Brassard a passé tout près en atteignant la finale avec les Rangers en 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES