Image tirée du compte X @NathanGraviteh

CH : Aatos Koivu adorerait suivre les traces de son père

PARTAGER

Si à peu près tout le monde connaît le nom de Saku Koivu à Montréal, ce n’est pas tout à fait le cas pour son fils, Aatos. Âgé de 17 ans, il a joué cette saison avec l’équipe des moins de 18 ans de TPS, en Finlande, où il a récolté 22 points en 20 matchs, ainsi qu’avec l’équipe des moins de 20 ans, où il a marqué 31 points en 28 duels. Il a même eu la chance de disputer quatre parties avec l’équipe principale dans la Liiga.

Rencontré dans le cadre du Combine de la LNH à Buffalo par le journaliste Anthony Martineau de TVA Sports, Aatos Koivu s’est montré très enjoué à l’idée de se faire repêcher par la même équipe que son père, le Canadien de Montréal. Il avait été un choix de 1re ronde, le 21e au total, lors de l’encan amateur de 1993.

Son fils, lui, espère plutôt être sélectionné en deuxième ronde au repêchage de 2024. Le Tricolore n’a pas son propre choix de 2e tour, envoyé aux Coyotes de l’Arizona (maintenant déménagé en Utah) dans la transaction impliquant Christian Dvorak. Le CH possède cependant le 2e choix de l’Avalanche, acquis dans l’échange d’Artturi Lehkonen, ainsi que deux choix de troisième ronde.

Celui qui compare son style de jeu à Sebastian Aho, des Hurricanes de la Caroline, croit avoir tous les atouts nécessaires pour s’établir comme un joueur de deuxième trio dans la Ligue nationale de hockey à long terme. Le jeune homme affirme également avoir une bonne relation avec son père, qui n’essaie pas d’être un deuxième entraîneur pour son fils.

Qu’il soit sélectionné par le Canadien de Montréal ou toute autre équipe du circuit Bettman, Aatos Koivu devra assurément vivre avec les comparaisons entre lui et son père, ce qui n’est pas une mince affaire lorsqu’on sait que l’ancien capitaine du bleu-blanc-rouge a récolté 255 buts et 832 points en 1124 matchs avec les Canadiens et les Ducks d’Anaheim au cours de sa carrière. Son oncle, Mikko Koivu, a également disputé plus de 1000 matchs dans la LNH avec le Wild du Minnesota et les Blue Jackets de Columbus.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES