© Joe Nicholson-USA TODAY Sports

CH : la prolongation de Kaiden Guhle devra attendre

PARTAGER

Kent Hughes n’a pas fait trop d’éclat lors de la première journée du marché des agents libres, lui qui n’a été chercher qu’un seul joueur, le Québécois Alex Barré-Boulet. On peut dire que le centre est bourré de talent, mais ce n’est pas le genre de prise auquel s’attendaient les partisans.

Toutefois, le plus gros coup du DG n’a pas été la signature d’un nouvel athlète, mais bien d’une prolongation à l’un de ses jeunes attaquants. Il a consenti un pacte de huit ans au Slovaque Juraj Slafkovsky.

Maintenant que ce dossier est clos, l’autre joueur que Hughes devra engager pour les prochaines années est Kaiden Guhle. Le défenseur est en train de démontrer l’étendue de son talent, et attendre pourrait être coûteux pour le CH en cas de saison incroyable de sa part. Comme Slafkovsky, il pouvait parapher un nouvel accord dès aujourd’hui à l’entame de sa dernière année de contrat.

Le DG du club montréalais a tenu à clarifier la situation concernant les pourparlers avec le clan Guhle.

« Ce n’est pas uniquement de faire ça vite. C’est plus de le faire adéquatement. Les négociations n’ont pas commencé comme avec Slaf, mais on va voir si on peut s’entendre cet été. Si on ne réussit pas, on va attendre comme on l’a fait avec Cole et on a jusqu’à septembre prochain pour parapher une entente. Mais je crois qu’on va réussir à trouver une solution. » – Kent Hughes

Ça semble avancer, mais moins rapidement qu’avec l’attaquant. Pour l’état-major, c’est l’un des gros dossiers des mois à venir et Kent Hughes prendra son temps pour trouver un terrain d’entente qui bénéficiera aux deux parties. Après tout, le DG n’a pas souhaité donner de contrats aux agents libres qui pourraient lui nuire dans les prochaines années et ne voudra pas non plus faire cette erreur avec ses joueurs actuels. On se rappelle que Cole Caufield s’était engagé pour huit ans le 5 juin 2023, soit moins d’un mois avant la fin de son pacte de trois ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES