Photo: Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports

CH: le processus avant le résultat (à Vegas)

PARTAGER

Dans une reconstruction, on dit souvent que ce n’est pas le résultat qui compte, mais bien le processus. Et bien le processus du Canadien, ce soir à Vegas, a été franchement impressionnant.

Dans un troisième match de suite, le Canadien est revenu de l’arrière pour forcer la prolongation contre la meilleure équipe de la LNH cette saison et les champions en titre de la coupe Stanley.

Nick Suzuki a créé l’égalité à 15:42 de la troisième période, sur des passes de Rafaël Harvey-Pinard et Cole Caufield.

Belle façon pour lui de célébrer le 300e match de sa carrière, face à l’équipe qui l’a repêché en plus.

En prolongation, on a eu droit au spectacle Samuel Montembeault, qui fêtait son 27e anniversaire. Monty a d’abord frustré Jack Eichel sur un tir de pénalité, puis il a effectué un plongeon spectaculaire à sa droite pour frustrer Alex Pietrangelo du patin droit. Wow!

https://x.com/drakemt/status/1719214121525141597?s=61&t=0XNr0Itx8D5zb5U43K5WnQ

Suzuki en a remis lors de la fusillade, en marquant sur un copier-coller de sa tentative de samedi, contre Winnipeg. Jonathan Marchessault a touché la cible du côté de Vegas, avant que Shea Theodore ne fasse de même, sur le quatrième tir des Knights.

Alex Newhook a ensuite touché le poteau pour donner la victoire aux locaux. Newhook avait également fait « ping » en prolongation. Il risque d’en faire des cauchemars, à quelques heures de l’Halloween…

On vous disait, donc, que le processus du Canadien avait été bon dans ce match? Il a en effet dominé 39-26 dans les tirs, limitant les Golden Knights à 14 tirs dans les deuxième, troisième et « quatrième » périodes. En route, le Canadien a comblé des retards de 1-0 et 2-1.

Sean Monahan a connu un autre bon match avec un but, une fiche de +1, quatre tirs (seul Josh Anderson en a eu plus dans le clan montréalais), une efficacité de 83,3% dans les mises au jeu et une utilisation de 21:49. Seuls Suzuki et Caufield ont joué plus en attaque.

En défense, autre fort match de Kaiden Guhle avec trois tirs, une fiche de +2 et un temps de jeu de 26:08. Mike Matheson, à 22:01, et Justin Barron, à 21:18, ont été les deux seuls autres défenseurs à jouer plus que 18 minutes.

Le Canadien et sa fiche de 5-2-2 s’envoleront maintenant vers l’Arizona pour un affrontement contre les Coyotes, jeudi soir, au petit Mullett Arena.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES