Brandon Duhaime (Eric Bolte-USA TODAY Sports)

CH: revirements et unités vraiment pas spéciales

PARTAGER

Martin St-Louis s’attendait sans doute à une meilleure réplique de sa troupe en deuxième période, après avoir été dominée en première. Mais non.

Après avoir marqué ses deux premiers buts en infériorité numérique lors du premier vingt, le Wild en a ajouté deux en supériorité numérique pour retraiter au vestiaire avec une confortable avance de 4-1.

Joel Eriksson a d’abord porté la marque à 3-0, à 2:17.

Puis, Tanner Pearson a touché la cible à 9:47 sur le premier tir de la période du Canadien. Vous avez bien lu.

Kirill Kaprizov a toutefois fait mal au CH en marquant lui aussi lors d’un jeu de puissance, à 17:22, sur une belle passe transversale de Mats Zuccarello.

Peu occupé jusqu’ici (14 tirs), Marc-André Fleury s’est signalé en fin d’engagement en frustrant tour à tour Brendan Gallagher, d’un tir sur réception, et Pearson, sur le retour, à sa gauche.

Pearson domine d’ailleurs l’équipe avec trois tirs, le même total que Nick Suzuki.

Autre mauvaise nouvelle pour le CH, au-delà du pointage, Kaiden Guhle a pris le chemin de l’infirmerie en fin de deuxième, après avoir joué seulement 10 m 19 s. Espérons que ce ne soit rien de bien grave pour le défenseur de deuxième année.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES