Cole Caufield et Nick Suzuki (Eric Bolte-USA TODAY Sports)

Cinq questions sur le Canadien 2023-2024

PARTAGER

Le Canadien a choisi 13 attaquants, 7 défenseurs et 3 gardiens pour sa formation 23 joueurs qui débutera la saison demain, à Toronto. Voici cinq questions sur l’édition 2023-2024.

Qui sera le gardien numéro un?

Samuel Montembeault part avec une longueur d’avance sur Jake Allen et Cayden Primeau, mais ça va lui prendre un bon début de saison. Le Québécois a été moyen lors du camp d’entraînement et il est capable de mieux. Il devra le démontrer au cours des prochaines semaines, car il n’aura pas une énorme marge de manoeuvre. En bon vétéran, Allen est prêt à prendre le flambeau n’importe quand.

Du côté de Primeau, de la manière qu’il a parlé hier, je ne serais pas surpris qu’il soit échangé – pour ne pas dire « donner » – ou placé au ballottage au cours des prochains jours ou des prochaines semaines (Kent Hughes ne voulait sans doute pas le perdre comme les Coyotes ont perdu Ivan Prosvetov, hier, aux mains de l’Avalanche).

Qui complétera Nick Suzuki et Cole Caufield?

On sait que Suzuki et Caufield vont amorcer la saison ensemble et que, à moins de contre-performances, ils vont rester ensemble longtemps, pour ne pas dire toute la saison.

Au camp, on les a vus avec Sean Monahan, Alex Newhook, Rafaël Harvey-Pinard et Josh Anderson. C’est ce dernier qui devrait amorcer la saison avec eux, demain. Le vétéran sera-t-il en mesure de rester là?

Qui complétera le Top 4 défensif?

Michael Matheson, David Savard et Kaiden Guhle seront assurément les trois défenseurs les plus utilisés cette saison. Mais qui complétera Guhle sur la troisième paire?

Pour l’instant, c’est Johnathan Kovacevic, mais le défenseur de 26 ans est-il réellement un défenseur Top 4? Est-il capable de jouer plus de 20 minutes par match, lui qui a été utilisé 17:25 par rencontre en 2022-2023?

Kovacevic a connu un très bon camp, mais tôt ou tard, Jordan Harris, Arber Xhekaj et Justin Barron pourraient avoir une audition avec Guhle.

Alex Newhook restera-t-il à l’aile?

À moins d’un changement de dernière minute, Newhook amorcera la saison à l’aile gauche de Kirby Dach et Juraj Slafkovsky, sur le deuxième trio.

On a vu lors du camp la vitesse et l’intensité de Newhook, mais comme lors de ses deux saisons au Colorado, il n’a pas été très menaçant offensivement.

Un lent départ pourrait le ramener à sa position naturelle de centre, mais sur le troisième trio. Poste présentement occupé par Sean Monahan, « en raison de son expérience », justifie Martin St-Louis.

Qui sera le premier rappel?

Si l’on se fie aux plus récentes coupures, Emil Heineman et Joel Armia, en attaque, de même que Mattias Norlinder, Gustav Lindstrom et Logan Mailloux, en défense, doivent être considérées comme les cinq premières options de rappel à Laval.

Quoiqu’un jeune comme Joshua Roy devrait passer devant Armia parmi les options de rappel. Le défenseur William Trudeau a lui aussi eu un bon camp.

Tout va dépendre des besoins à Montréal…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES