NOS PODCASTS : GAME OVER (LUNDIS 20H30) L’ULTIME PODCAST (MARDIS 19H) SNACK (MARDIS 21H) LA POCHE BLEUE (MERCREDIS 20H) CHILLER CHEZ BOULAY (JEUDIS 10H) SORTEZ, GOLFEZ (JEUDIS 18H) LA POCHE BLEUE BLANC ROUGE (APRÈS-MATCHES CANADIENS) PAS D’TEMPS À PERDRE (DIMANCHE 18H)

Jason Robertson (crédit photo : nhl.com)

Contrat de Jason Robertson : le plan n’était pas un contrat pont

L’agent de Cole Caufield, Pat Brisson, était de passage, mardi, à l’émission JiC, à TVA Sports, pour commenter l’entente du petit attaquant du Canadien de Montréal. Mais il en a aussi profité pour dévoiler des détails importants concernant le contrat de Jason Robertson avec les Stars de Dallas.

On se rappellera que l’an dernier, l’attaquant natif du Michigan avait attendu jusqu’au 6 octobre avant de signer une entente de quatre ans, lui rapportant 7,75 M$ par année.

Un contrat qu’on pourrait appeler un contrat « pont ». Mais Brisson, aussi l’agent de Robertson, a mentionné que ce n’était pas l’intention première du clan de Robertson de signer un contrat de quatre ans.

« L’an passé, on a discuté avec les Stars pour essayer de conclure une entente de six, sept ou huit ans. Mais les Stars n’étaient pas capables de le faire entrer sous le plafond salarial, car ils ont quand même des joueurs comme [Tyler] Seguin et [Jamie] Benn qui font 9,5 millions [9,85 M$ pour Seguin], a dévoilé l’agent du joueur de 23 ans. »

« Pour Robertson, son contrat de huit aurait probablement été à 10 M$, a-t-il ajouté. Si on compare Robertson avec Caufield : dans les joueurs comparables, Robertson était en avant. À ce moment-là, il avait environ 7,8 M$ d’espace sur la masse des Stars. Donc, on a signé quatre ans. Si on avait signé plus longtemps, ç’a aurait été 8,9, voire 10 M$. »

PARTAGER :

Facebook
Twitter

À LIRE AUSSI

AUTRES ARTICLES

QUIZ: Le Canadien après 25 matchs

Nouveauté sur notre site, chaque semaine, nous allons te proposer un Quiz. Réponds aux questions et cours la chance de remporter un beau coffret cadeau

Les Kings simplement trop forts!

Plus le match avançait et plus les Kings démontraient au Canadien pourquoi ils sont la meilleure équipe de l’Association Ouest. Ils l’ont finalement emporté 4-0.