Photo: Joe Camporeale-USA TODAY Sports

Coyotes: encore deux ans au Mullett Arena et ensuite?

PARTAGER

Imaginez deux secondes si c’était les Oilers d’Edmonton qui jouaient dans un aréna de 5000 places. Encore moins de joueurs voudrait aller jouer dans le frette d’Edmonton.

Le Canadien fera sa seule escale de la saison en Arizona, demain, dans un match présenté à 22h au petit Mullett Arena.

Un aréna « junior » de 5000 sièges qui ferait fuir bien des joueurs ou empêcherait des joueurs autonomes d’opter pour les Coyotes, s’il n’était pas, justement, situé en Arizona.

La météo et les magnifiques terrains de golf ont fait oublier le Mullett Arena à Alexander Kerfoot, Matt Dumba, Nick Bjugstad, Troy Stecher, Travis Dermott et Zach Sanford, qui ont tous décidé de signer des contrats avec les Coyotes, cet été.

C’est tellement beau, l’Arizona, que Bjugstad et Stecher en sont même à leur deuxième séjour avec l’équipe. Et ce, malgré ses insuccès. Les Coyotes ont, après tout, fait les séries une seule fois depuis leur surprenante présence en finale de l’Ouest, en 2012.

Et depuis leur arrivée dans le désert en 1996, ils ont participé aux séries seulement à neuf reprises et ils ont dépassé le premier tour une seule fois! Ayoye.

Mais leur futur s’annonce prometteur, avec les Logan Cooley, Dylan Guenther, Clayton Keller, Nick Schmaltz, Dmitri Simashev, Conor Geekie, Daniil But, Maveric Lamoureux et compagnie.

Reste maintenant à voir si les Coyotes joueront encore en Arizona quand tout ce beau monde atteindra la LNH. Après tout, leur entente de location avec l’Université Arizona State pour le Mullett Arena se termine au terme de la saison 2024-2025.

Ensuite, resteront-ils en Arizona ou seront-ils déménagés à Houston, Salt Lake City ou même Atlanta? Nul ne le sait. Mais pariez sur Gary Bettman pour tout faire pour garder « ses » Coyotes en Arizona.

Ça va toutefois prendre un nouvel aréna digne de la LNH…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES