Justin Barron, Arber Xhekaj et Johnathan Kovacevic (David Kirouac-USA TODAY Sports)

De grosses décisions à venir en défense

PARTAGER

David Savard est revenu au jeu, hier, contre Nashville, ce qui a mené au renvoi de Gustav Lindström dans les estrades.

Lindström était-il celui qui méritait le plus d’être rayé de la formation? Non, mais c’était le choix le plus facile à faire, vu son âge et sa place dans le « futur » du Canadien.

Si Martin St-Louis y était vraiment allé au mérite, c’est probablement Johnathan Kovacevic ou Justin Barron qui serait allé manger du popcorn.

C’est plus difficile pour Kovacevic depuis son match de -3 à Los Angeles, le 25 novembre. Il est moins fiable qu’en début de saison, autant dans ses prises de décisions que dans son positionnement. Et depuis 11 matchs, il a dépassé sa moyenne d’utilisation de 18 m 24 s seulement trois fois.

Barron, lui, a été blanchi au cours des quatre derniers matchs, avec une fiche de -3. Il n’a que 3 points et un différentiel de -7 depuis 11 rencontres. Lorsqu’il ne produit pas, Barron est franchement moins utile, car ce n’est pas le plus fiable en zone défensive.

Lindström, Kovacevic et Barron pourraient tous devoir sauter leur tour. Même chose pour Jayden Struble, qui surprend depuis son rappel en offrant du jeu « sûr ». En 10 matchs, il a deux points, une fiche de +1 et un temps de jeu moyen de 12 m 38 s.

On fait quoi avec Harris?

La situation en défense va se compliquer davantage quand Jordan Harris sera prêt à revenir au jeu, lui qui est « absent pour une durée indéterminée » depuis le 18 novembre.

Harris reviendra-t-il automatiquement dans le Top 6? Rien n’est moins sûr. Il n’avait que trois points en 16 matchs, avec une fiche de -7, au moment de se blesser. Un renvoi à Laval n’est pas à écarter.

Le hic, c’est que contrairement à lors de la fin du camp d’entraînement, Harris a maintenant franchi le seuil des 80 matchs joués dans la LNH et devrait passer par le ballottage pour aller à Laval. Kent Hughes ne prendra pas le risque de le perdre pour rien.

Parlant de Laval, avec déjà sept défenseurs à Montréal, et un huitième si on décide de garder Harris à son retour au jeu, Arber Xhekaj pourrait rester avec le Rocket plus longtemps que prévu.

Neuf défenseurs

Kent Hughes et Martin St-Louis auront de grosses décisions à prendre quand tout le monde sera en santé. Clairement, il y a neuf défenseurs qui sont capables de jouer à Montréal. Le hic, c’est qu’il n’y a que sept postes.

Échange en vue? Séjour à Laval « prolongé » pour Xhekaj et/ou Struble, qui n’ont pas à passer par le ballottage? Ou encore, renvoi dans la Ligue américaine pour Harris ou Lindström, au risque de les perdre pour rien?

On verra en temps et lieu. Entre-temps, Hughes risque de demander à Harris de prendre tout son temps pour bien guérir…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES