(crédit photo: Junfu Han)

Défaite des Lions: Campbell ne regrette rien

PARTAGER

Depuis ses débuts en tant qu’entraîneur-chef avec les Lions de Détroit, Dan Campbell est reconnu pour être audacieux et n’a pas peur de faire différemment. Cependant, sa confiance envers son attaque lui a coûté cher dans la défaite des siens aux mains des 49ers de San Francisco par la marque de 34-31, dimanche soir.

Ce qui a retenu l’attention dans la rencontre, c’est assurément les deux ratés en quatrième essai de la part des Lions, même s’ils étaient à une bonne distance pour effectuer un placement.

Alors que Détroit menait 24-10 dans les premières minutes du troisième quart après un placement réussi de San Francisco, la première tentative de quatrième essai infructueuse a totalement changé l’allure du match. Les 49ers ont marqué 17 points en huit minutes, ont pris les devants et se sont emparés de la victoire.

En point de presse d’après-match, Dan Campbell n’a eu d’autre choix que de faire face à la musique et assumer ses décisions.

« Avec le recul, c’est toujours facile de repenser à une décision. J’avais un bon sentiment quant à nos chances de convertir. Je dois dire que je ne regrette pas. J’assume le fait que mes décisions seront scrutées à la loupe, ça fait partie du sport. Le résultat n’a simplement pas été celui qu’on visait », a-t-il expliqué, visiblement déçu de la tournure des événements.

Le porteur des Lions, David Montgomery, n’a pas eu peur de défendre son entraîneur après la défaite en le qualifiant du « meilleur dans la NFL », ce qui est bon signe pour l’esprit d’équipe en vue de la prochaine saison. Après tout, Campbell aurait passé pour un génie si Détroit l’avait emporté.

Deuxième demie difficile pour la défensive des Lions

Il semble facile de pointer du doigt Dan Campbell pour expliquer la défaite de Détroit. Cependant, il faut souligner que son unité défensive en a arraché lors des deux derniers quarts. Alors qu’Aidan Hutchinson et ses coéquipiers semblaient avoir toutes les réponses pour contrer la puissante attaque des 49ers, tout s’est écroulé en accordant 27 points dans la deuxième moitié de la rencontre.

Les Lions ont aussi été malchanceux sur l’attrapé miraculeux de Brandon Aiyuk lors du troisième engagement. Mine de rien, ce catch a donné des ailes au 49ers.

Voici la fameuse séquence :

Les 49ers affronteront les Chiefs de Kansas City lors du Super Bowl LVII le 11 février prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES