Samuel Montembeault (Eric Bolte-USA TODAY Sports)

Deuxième départ de suite pour Montembeault

PARTAGER

Victorieux à ses trois derniers matchs, Samuel Montembeault obtiendra un deuxième départ de suite demain, contre les Kings de Los Angeles.

Deux départs de suite à un même gardien, on n’a pas vu ça à Montréal depuis le 23 octobre. Montembeault ne l’a toutefois pas volé, lui qui a effectué 31 arrêts, lundi, contre Seattle.

Et au cours de sa séquence de trois victoires, il a accordé seulement 7 buts sur 94 tirs, pour une efficacité de ,926.

« C’est le fun de pouvoir rejouer un match tout de suite, adit Montembeault ce matin, à Brossard. J’avais vu, je pense que c’est Marc Denis qui avait fait un tweet comme quoi ça faisait 22 ou 23 matchs de suite qu’on faisait une rotation. C’est le fun de pouvoir retourner tout de suite dans l’action. »

Le voici, ce fameux tweet de Marc. Il parlait de 20 matchs de suite. Come on, Sam! (Au fait, me semblait que les joueurs ne regardaient pas ce qui s’écrivait sur les réseaux sociaux? Bon, on s’égare.)

« C’est important de garder le ryhtme que j’avais au dernier match. On a eu deux jours entre les deux matchs, donc un peu de repos, et deux bonnes pratiques. On va s’entraîner aussi demain matin pour être prêt pour le match », ajoute Montembeault.

Ce dernier a clairement été le meilleur des trois gardiens du Canadien depuis le début de la saison, avec une fiche de 6-3-1, une moyenne de 2,66 et une efficacité de ,913.

Il a néanmoins joué seulement 10 matchs sur 25. Comment compose-t-il avec le ménage à trois qui, souhaitons-lui, est à la veille de se terminer?

« Les gars ont quand même été bons, on savait souvent à l’avance c’était quoi le plan, répond le numéro 35. Moi, je savais que quand j’avais le filet, j’avais 60 minutes et je voulais tout donner pour permettre à l’équipe de gagner. Là, j’ai la chance d’avoir un deuxième départ de suite. Alors, il faut que j’arrive avec le même mindset et que je joue un bon match. »

Les Kings: un « gros défi »

Devant lui, demain, les Kings de Los Angeles, qui ont une fiche parfaite de 10-0-0 sur la route cette saison.

« C’est un gros défi, pas seulement pour moi, mais pour toute l’équipe. Les Kings ferment beaucoup le jeu. Il va falloir qu’on soit vraiment dynamique, qu’on travaille, qu’on garde ça simple en zone offensive et qu’on amène beaucoup de rondelles au filet. Il va falloir être là pour les deuxième et troisième chances. »

Le 25 novembre dernier, à Los Angeles, les Kings avaient corrigé le Canadien 4-0. Jake Allen avait stoppé 26 des 30 rondelles dirigées vers lui.

À Montembeault de tenter de faire mieux face à une excellente équipe de hockey.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES