© Junfu Han / USA TODAY NETWORK

Dossier Rutger McGroarty: on ne doit pas oublier le CH

PARTAGER

Rutger McGroarty est toujours un membre de l’organisation des Jets de Winnipeg, lui qui a clairement indiqué son désir de quitter celle-ci à qui de droit.

Par contre, au moment de composer ces quelques lettres, McGroarty demeure toujours paisiblement chez lui dans l’attente d’un commerce l’envoyant sous d’autres cieux.

Kent Hughes pourrait-il faire de celui-ci son Kirby Dach ou son Alex Newhook de la période estivale 2024? Selon Eric Engels, qui était de passage au Sick Podcast de Tony Marinaro, la réponse demeure affirmative:

«Je pense toujours qu’il y a encore un potentiel pour travailler quelque chose à la fin de l’été et qu’il est toujours membre des Jets; c’est un nom que je regarderais et je dirais que je vois encore une possibilité entre les deux équipes!»

Kent Hughes n’a pas été très actif lors de l’ouverture du marché des agents libres et c’est parfait ainsi. Le GM du bleu-blanc-rouge focalise sur le processus et tous les amateurs sont derrière lui. Quelle rigueur de la part de Hughes, qui pense au futur!

Le plan est de ne pas briser le long terme en greffant une grosse pointure dès maintenant. Par contre, si Hughes désire activer sa reconstruction un brin, l’addition d’un McGroarty cadre admirablement bien avec les motifs sur la planche à dessin du Tricolore.

McGroarty est âgé de 20 ans, il possède une tonne d’atouts, dont un niveau de grit au-dessus de la moyenne, et son potentiel n’a pas encore été exploité. Son niveau de compétition est également très élevé, ce qui est capital au sein d’une formation qui souhaite un jour devenir aspirante.

Tout compte fait, continuons d’offrir toute notre confiance à Kent Hughes, qui, grâce à son intelligence raffinée, pose les bons gestes au moment opportun. Il demeure un joueur d’échecs majestueux!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES