Jonathan Drouin - Canadien de Montréal

Drouin: « J’avais encore des papillons dans le ventre! »

PARTAGER

Jonathan Drouin s’est adressé aujourd’hui aux médias pour la première fois depuis qu’il a signé un contrat d’un an avec l’Avalanche du Colorado, samedi.

Drouin n’aura peut-être pas eu le passage escompté à Montréal. Surtout considérant qu’on a sacrifié Mikhail Sergachev pour l’obtenir et qu’il avait connu une saison de 53 points à Tampa Bay, à seulement 21 ans.

Drouin a commencé son séjour à Montréal avec des récoltes de 46 et de 53 points. Correct. Sans plus.

Puis, les blessures l’ont ralenti et son temps de jeu est passé d’une moyenne de 17:36 à une de 14:54 au fil du temps.

Certains soirs, ça ne semblait juste pas lui tenter, avec comme résultat qu’il a conclu ses six saisons à Montréal avec 186 points (48-138) en 321 matchs, soit une moyenne de 48 points par 82 rencontres.

Pas assez pour justifier son salaire de 5,5 M$. Pas assez, non plus, pour faire l’unanimité auprès des partisans du CH, qui le voyaient réellement comme un joueur au potentiel de 70-80 points lorsqu’il a été acquis de Tampa.

En point de presse avec l’Avalanche aujourd’hui, Drouin a dit garder de très bons souvenirs de Montréal.

Plus de détails ici:

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES