Photo: Eric Bolte-USA TODAY Sports

Et alors, cette première semaine?

PARTAGER

Il y a une semaine, déjà, le Canadien amorçait sa saison en chauffant les Maple Leafs de Toronto, pressentis par plusieurs comme étant de sérieux candidats pour remporter la prochaine coupe Stanley.

Ce soir-là, dans une défaite de 6-5 en tirs de barrage, Kirby Dach récoltait deux passes et était probablement le meilleur attaquant du CH.

Une semaine plus tard, voilà que sa saison est terminée. Et nous voilà aussi dans l’incertitude concernant un joueur important pour le présent et le futur de l’équipe, Kaiden Guhle, qui a quitté le match hier, en deuxième période, en raison d’une blessure au haut du corps.

Que retenir, donc, de cette première semaine du Canadien? Qu’il manque de profondeur et que deux blessures pourraient tout changer, certes, mais aussi que l’équipe manque cruellement de discipline.

Le Canadien domine en effet la LNH avec 85 minutes de pénalité, 24 pénalités mineures et 19 occasions en désavantage numérique. Là-dessus, il a encaissé cinq buts, pour une efficacité de 73,7% bonne pour le 24e rang de la LNH.

Ajoutez à cela le fait que le CH est également 24e en avantage numérique (1-en-11 pour 9,1%) et vous vous retrouvez avec un sérieux problème d’unités spéciales. Encore.

Gardiens et défenseurs

Après une semaine, la situation devant le filet n’est pas plus claire. Samuel Montembeault a gagné un match sur deux, avec une moyenne de 3,55 et une efficacité de ,892. Jake Allen a perdu le match à Toronto et il présente une moyenne de 4,62 et une efficacité de ,881. Bien malin est celui qui peut prédire qui obtiendra le départ samedi, contre Washington…

En défense, Mike Matheson se comporte en véritable général, avec un temps de jeu moyen de 25 m 37 s. Il a déjà neuf tirs au but, au deuxième rang de l’équipe derrière Cole Caufield (11).

Il faut aussi parler de Johnathan Kovacevic, qui domine le club avec un différentiel de +6, et ce, même si on a augmenté ses responsabilités en le faisant jouer sur la deuxième paire (18:59).

Attaquants

En attaque, Alex Newhook connaît un bon départ avec sa nouvelle équipe, avec trois buts en autant de matchs. En l’absence de Dach, il aura une occasion en or de démontrer à tous qu’il est capable d’être un bon centre de deuxième trio dans la LNH, ce qu’il n’a pas été en mesure de faire l’an dernier, au Colorado.

Parlant de nouveau venu, Tanner Pearson fait également du bon boulot. Il joue 13 minutes par match et a déjà deux buts. Pearson travaille fort, tout comme Rafaël Harvey-Pinard, qui a déjà deux mentions d’aide.

Sean Monahan joue également du bon hockey. Deuxième attaquant le plus utilisé après Nick Suzuki (18:22), il a un but et une passe et remporte 63,6% de ses mises au jeu.

Cole Caufield a deux buts et une passe, avec 11 tirs au but, mais il est capable de mieux, tout comme Suzuki (une passe, -4 et 7 tirs).

L’ailier de Suzuki et Caufield…

Les deux devront mettre les bouchées doubles en l’absence de Dach, mais pour ce faire, Martin St-Louis devra leur trouver un bon ailier droit.

La blessure de Dach force le pilote à garder Newhook et Monahan au centre. Le retour éventuel de Christian Dvorak pourrait changer la donne, mais entre-temps, St-Louis a pas mal seulement Harvey-Pinard et Josh Anderson comme options avec Suzuki et Caufield. Le poste est à prendre, reste à voir qui va s’en emparer.

Si l’expérience RHP ou Anderson n’est pas concluante, St-Louis pourrait se tourner vers Juraj Slafkovsky, Tanner Pearson ou Jesse Ylonen. Mais on n’en est pas encore là.

Entre-temps, le Canadien se prépare à recevoir les Capitals, samedi. Les joueurs ont intérêt à être plus disciplinés, car de l’autre côté, il y a un certain Alex Ovechkin qui passe les deux minutes sur la glace en avantage numérique. Je dis ça comme ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES