Crédit : Image tirée du compte X @brfootball

Euro 2024 : Pas de surprise en levée de rideaux

PARTAGER

C’était aujourd’hui le début de l’Euro 2024, compétition disputée aux quatre ans mettant en vedette toutes les meilleures sélections nationales de soccer en Europe. Le tournoi étant tenu cette année en Allemagne, le pays hôte recevait l’Écosse pour lancer les hostilités, et disons que les favoris de la foule ont donné tout un spectacle en venant à bout facilement de son adversaire par la marque de 5 à 1.

Dès la dixième minute, le milieu de terrain allemand Florian Wirtz a marqué le premier but du tournoi grâce à une frappe puissante à la droite du gardien Angus Gunn. Puis, seulement neuf minutes plus tard, le jeune Jamal Musiala double l’avance des siens à l’aide d’un tir en pleine lucarne qui n’a laissé aucune chance au portier écossais.

En fin de première mi-temps, le ciel s’abat sur la tête des négligés quand un très mauvais tacle du défenseur Ryan Porteous dans sa propre surface de réparation oblige l’arbitre à lui décerner un carton rouge. L’attaquant d’Arsenal Kai Havertz a ensuite facilement converti le penalty pour porter la marque à 3 à 0 pour les hôtes.

Niclas Füllkrug, tout juste sorti du banc, a ajouté son grain de sel à la 68e minute pour donner une avance de quatre buts à sa formation. En toute fin de match, à la 87e minute, le gardien Manuel Neuer a perdu son blanchissage lorsque son défenseur Antonio Rüdiger a malencontreusement dirigé un ballon de la tête dans son propre filet.

Malgré ce faux pas, les Allemands ont ajouté un dernier but dans les arrêts de jeu, gracieuseté d’Emre Can, pour se diriger tranquillement vers leur première victoire de la compétition. Il faut dire que la logique a été respectée, comme ces deux pays figurent respectivement au 16e et 39e rang du classement mondial masculin de la FIFA.

La troupe de l’entraîneur Julian Nagelsmann a dominé ses adversaires à sensiblement tous les points de vue lors de la rencontre. Elle a notamment terminé le duel avec 20 tirs au but, dont 10 cadrés, en plus d’avoir confisqué le ballon avec 73% de possession.

C’est un premier pas dans la bonne direction pour la Mannschaft, qui tentera de faire oublier sa décevante élimination en huitième de finales lors de la dernière édition de l’Euro, en 2020. Les Allemands s’étaient inclinés par la marque de 2 à 0 face à l’Angleterre, qui avait finalement perdu en finale contre l’Italie.

Pour la deuxième journée de compétition, trois duels sont au menu :

  • Hongrie c. Suisse (9h)
  • Espagne c. Croatie (12h)
  • Italie c. Albanie (15h)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES