Credit: Walter Tychnowicz-USA TODAY Sports

Faits saillants: Stuart Skinner à la «une»

PARTAGER

Stuart Skinner est en train de démontrer à ses dénigreurs qu’il a l’étoffe d’un cerbère numéro un, lui qui s’impose avec des arrêts clés lors des moments opportuns. On peut même hurler sans se tromper que le jeune gardien de 25 ans a levé son niveau de jeu de deux crans, lui qui affiche désormais des stats invraisemblables.

Skinner s’est d’ailleurs inséré parmi les cerbères de l’histoire des Oilers pour le plus grand nombre de victoires dans une seule année de séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Malgré ses prouesses titanesques, Skinner demeure très humble. Il est fier de la façon dont l’équipe s’est ralliée afin de pousser cette série vers une joute ultime contre les Panthers de la Floride. Skinner a même la «conviction inébranlable» que son équipe soulèvera le prestigieux trophée argenté:

«Si quelqu’un peut le faire, ce sont les Oilers!»

Cela dit, mine de rien, Skinner est devenu le premier gardien à obtenir une passe décisive en finale de la Coupe Stanley depuis Martin Brodeur, lors du premier match des séries de 2003. Une passe tout simplement aussi majestueuse que celle qu’a servie Leon Draisaitl à Warren Foegele.

On jase là. Mais avec cette mention d’aide, Stuart Skinner possède plus de points en séries que Jeff Skinner, qui n’en affiche aucun… en ZÉRO rencontre éliminatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES