© Rick Osentoski-USA TODAY Sports

Hendrix Lapierre s’est livré au sujet de Pierre-Luc Dubois

PARTAGER

Katherine Harvey-Pinard, journaliste pour La Presse, s’est entretenue avec Hendrix Lapierre lors des derniers jours et celui-ci semblait emballé et «épuisé» de sa dernière année. Mine de rien, Lapierre a joué un total de 96 rencontres, compilant les joutes avec les Bears et les Capitals.

C’est beaucoup de hockey pour le jeune homme de 22 ans, qui profite de cette saison estivale afin de se reposer, lui qui joue au golf et au tennis dans le but de déconnecter complètement du hockey.

«Je n’ai pas grand-chose à faire de ma vie ces temps-ci ! Je fais juste relaxer, jouer au golf et au tennis!», a-t-il lancé lors de son dialogue avec Katherine Harvey-Pinard.

Puisqu’il a vécu sur l’adrénaline avec les Caps en raison de cette lutte afin de participer au bal printanier, Lapierre et ses coéquipiers étaient tous sur le go, go, go. Les nuits étaient donc très brèves, les séances d’entraînement et les matchs se succédaient sans aucun respire entre les deux.

«Avec les Caps, c’était particulier parce qu’à la fin de l’année, les 25 derniers matchs, c’étaient des matchs sans lendemain parce qu’on essayait de se qualifier pour les séries éliminatoires. On jouait tous les deux jours, donc c’était : go go go, on n’arrête pas.» – Lapierre

Après l’élimination des Caps, les courtes nuits se sont poursuivies puisque Lapierre a rejoint les Bears, pour réussir à rafler un deuxième championnat successif. Lapierre a d’ailleurs décroché la palme du joueur par excellence (le trophée Jack A. Butterfield) des séries de la AHL.

Cela dit, à la toute fin de cette conversation, Lapierre s’est confié au sujet de l’addition de Pierre-Luc Dubois, qui deviendra rapidement une pièce angulaire des Capitals de Washington.

«Je ne lui ai pas parlé depuis l’échange. Je ne veux pas parler pour lui, mais je suis sûr qu’il est super motivé. Il va avoir de belles responsabilités à Washington et c’est une nouvelle chance pour lui de se prouver. Je pense que c’est un super bon échange pour les Caps.» – Lapierre

Comme Alex Ovechkin, Lapierre est d’avis que cet ajout a le potentiel pour devenir majeur, ce qui amènera la ligne centrale des Rouges à un autre niveau. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES