Credit: Sergei Belski-USA TODAY Sports

Hyman met Crosby et Ovechkin dans sa poche arrière

PARTAGER

Les fanatiques de hockey assistent actuellement à deux faits historiques, soit le chapitre que sont en train de composer les Oilers d’Edmonton… et l’effondrement en règle des Panthers de la Floride, qui cherchent toujours leurs repères au moment de composer ce bref billet.

C’est simple, nous venons de vivre le plus gros changement de momentum jamais vu dans une finale de la Coupe Stanley. C’est la 10e fois du récit de la Ligue nationale de hockey qu’une formation force un duel ultime à la suite d’un déficit de 0-3.

Certains stipulent même que cette finale est passée de l’une des pires à l’une des meilleures de l’histoire, rien de moins. D’autres, plus avares de statistiques marquantes, ont spécifié que «l’on pouvait enfin mettre au repos le débat Crosby-Ovechkin une fois pour toutes.

VRAI! Zach Hyman a profité d’une échappée (et de la largesse des Cats) afin d’inscrire son 16e filet du bal printanier, devenant le meilleur buteur dans une saison éliminatoire depuis l’ère du plafond salarial. C’est tout un fait d’armes qu’a réalisé Hyman lors de ce succès de 5-1 face à des Minous dégriffés.

Hyman pourrait même détrôner le grand Joe Sakic, qui a fait scintiller la lumière rouge à 18 reprises lors du printemps de 1996. Et bien sûr, c’est cette année-là que l’Avalanche du Colorado a balayé les Panthers de la Floride afin de soulever Lord Stanley.

Mine de rien, Hyman combine (saison régulière et séries) un total de 70 buts, le plus haut plateau atteint cette année, lui qui empoche seulement 5,5 millions de dollars. C’est ce qu’on peut qualifier de vraie aubaine.

À partir de là, allons-y avec la question qui tue: les Panthers réussiront-ils à se relever de ça?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES