Jonathan Drouin, NHL.com

Joueurs autonomes: qui part, qui reste?

PARTAGER

C’est demain, le 1er juillet, que s’ouvre le marché des joueurs autonomes. Assurément l’une des journées préférées de l’année des amateurs du Canadien et de la LNH.

Voici donc le portrait global du Canadien.

Joueurs autonomes sans compensation (UFA)… 6

Jonathan Drouin, A

Paul Byron, A

Alex Belzile, A

Chris Tierney, A

Corey Schueneman, D

Madison Bowey, D

Du lot, je crois que le seul qui sera de retour, c’est Schueneman, via un contrat à deux volets LNH-LAH. Il pourrait dépanner à Montréal, à l’occasion, et servir de modèle pour les jeunes défenseurs à Laval.

Belzile? En attaque, il y a déjà 15 ou 16 candidats potentiels à un poste à Montréal l’an prochain. Je doute qu’on veuille « gaspiller » l’un de nos 50 contrats pour le faire jouer à Laval. Dommage pour lui, car il a toujours tout donné lors de son passage dans l’organisation.

Joueurs autonomes avec compensation (RFA)… 9

Alex Newhook, A

Denis Gurianov, A

Rafaël Harvey-Pinard, A

Jesse Ylonen, A

Joël Teasdale, A

Lucas Condotta, A

Anthony Richard, A

Mitch Stephens, A

Nicolas Beaudin, D

Tout le monde devrait être de retour sauf, peut-être, Gurianov, Stephens et Beaudin.

Gurianov a fait preuve d’inconstance après son arrivée de Dallas et il a déjà 26 ans.

Stephens a lui aussi 26 ans et n’a pas du tout joué à Montréal cette saison.

Quant à Beaudin, bientôt 24 ans, il y a déjà neuf défenseurs sous contrat à Montréal. L’un d’entre eux pourrait devoir commencer la saison à Laval. Les Mailloux, Struble, Norlinder et Trudeau sont aussi destinés à jouer pour le Rocket et sont plus jeunes que Beaudin…

La situation financière du CH (selon capfriendly.com)

Avec Carey Price (10,5 M$) sur la liste des blessés à long terme, le CH bénéficie présentement de 9,2 M$ de marge de manoeuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES