Crédit photo : David Kirouac-USA TODAY Sports

Juraj Slafkovsky est en deuil (de Monahan)

PARTAGER

À l’instar de son capitaine Nick Suzuki, Juraj Slafkovsky est très déboussolé du départ de Sean Monahan, qui crée un trou gigantesque sur la patinoire, mais également loin de celle-ci.

Autant au sein du vestiaire qu’à l’extérieur de l’aréna, Monahan est un glue guy, qui colle le tout ensemble et vers qui les joueurs sont portés à aller facilement. Slaf s’ennuiera copieusement de son mentor, qui quitte l’environnement en laissant toute une carte de visite.

Voici le discours de Slaf au sujet de son ancien coéquipier :

«C’est un gars formidable, une personne formidable et le simple fait de l’avoir avec toutes ses blagues et tout le reste au quotidien était génial. Il va beaucoup me manquer…»

Slaf est triste, mais il a pris la peine d’envoyer un message texte à Monahan afin de lui souhaiter bon succès avec sa nouvelle formation.

Ce sont toujours des moments tristes lorsqu’un groupe perd un pilier aussi apprécié de ses pairs. Martin St-Louis, même s’il se doutait du départ de Monny, était lui aussi très attristé par cet exil hâtif.

Il devra désormais trouver un soldat pour le remplacer sur la première attaque massive, ce qui ne serait certes pas évident puisque Monahan était tout un élément autour du filet adverse pendant de telles circonstances.

Bref, je vous laisse avec le premier scrum de Monahan avec les couleurs des Jets :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES

NOUVELLES